Comment je gère ma production de contenu sur Notion ?

12 Jan 2022 | Marketing digital, Organisation et gestion | 0 commentaires

La production de contenu digital englobe tout un ensemble de méthodes et de pratique. Cela va de la rédaction d’article de blog, à la création de contenu pour divers médias sociaux. Cette pratique de production de contenu s’ancre avant tout dans le marketing et la stratégie de contenu. Qui, pour rappel, est une méthode marketing consistant à proposer du contenu gratuit, via diverses plateformes, afin de booster la visibilité d’une entreprise et de vendre ses produits.

La production de contenu est une tâche qui demande du temps et qui s’organise. En effet, pour une entreprise, il ne s’agit pas de créer du contenu pour créer du contenu. Chaque contenu que l’on propose sur diverses plateformes à un objectif bien précis. Pour organiser la production de divers contenus digitaux, une bonne organisation est primordiale pour être régulier et pertinent. 🚀

Aujourd’hui, je ne vais pas te partager comment créer du contenu. Pour savoir comment élaborer une stratégie de contenu, je t’invite à lire cet article du blog. Dans cet article, je vais plutôt te partager ma façon d’organiser ma production de contenu et comment je m’y prends !

Comment je gère et organise ma production de contenu sur mon outil Notion ?

1. Mon outil Notion

Pour gérer ma production de contenu, l’outil que j’utilise est Notion. Ce que j’apprécie avec cet outil, c’est la fonctionnalité des relations entre bases de données et de pouvoir créer des pages 100 % personnalisées.

Je gère à peu près tout avec cet outil. C’est le pilier de mon organisation et là où je stocke énormément de données, de process et d’information sur mon business. 🖥️

À lire : mon organisation avec Notion.

2. Mon calendrier éditorial

Une page essentielle pour organiser ma production de contenu, c’est bien évidemment mon calendrier éditorial. Dans une stratégie de contenu, c’est un incontournable, qui permet d’appliquer de manière cohérente et pertinente la stratégie mise en place. 📅

La première étape avant même de commencer à la production de contenu, c’est de créer mon calendrier éditorial. Pour cela, dans ma base de données contenu, j’ajoute dans un premier temps toutes les cartes des contenus qui seront publiés dans le mois. Article de blog, post Instagram, vidéos YouTube et newsletter.

Ensuite, en fonction des événements prévus dans mon business, ou de manière plus générale, je commence par chercher des idées de contenus en fonction de ces événements. Je finis ensuite par compléter le reste des cartes vides. Au besoin, je me sers de ma base de données idées.

À lire : comment créer un calendrier éditorial pour ses contenus ?

3. Mon espace production de contenu sur Notion

Une fois que mon calendrier éditorial est prêt, j’ai tout une page « prod de contenu » qui me permet de suivre la création. Pour chaque plateforme, j’ai une page associée où je retrouve toutes les informations de cette plateforme.

Comme les contenus planifiés dans le calendrier éditorial et où j’en suis dans la création. Mais aussi la fréquence de publication. Les objectifs des contenus publiés sur la plateforme. Une base de données suivie des statistiques. Et pour certaines plateformes des pages autres spécifiques à celle-ci. 📊

4. La création des posts Instagram

Bien souvent, mes posts Instagram sont ceux où j’ai le plus d’avance. Ce sont aussi ceux où je commence en premier la création de contenu.

4.1. Création des visuels Instagram

Pour Instagram, je commence pour ma part par créer les visuels des posts. Pour cela, je me sers de Canva. J’utilise le format 1080×1350 px pour tous mes posts. De plus, je crée tous mes visuels sur un même design. Je le nomme par le mois et l’année correspondants (exemple : janvier 2022). Ainsi, je retrouve tous mes posts de ce mois dans mon design. Cela est également plus simple pour mon organisation.

4.2. Prévisualisation du feed

Une fois que j’ai fini la création de mes visuels, sur Canva toujours, je crée un preview de mes posts. Cela me permet de voir si le rendu global du feed est joli. C’est par pur esthétisme. Au besoin, pour les visuels qui ne vont pas entre eux, j’apporte quelques modifications.

4.3. Rédaction de la description + hashtags

Une fois que le rendu global me plaît, dans mon espace Notion, pour chacune des cartes de contenu associé aux visuels, je viens ajouter les images. Une fois les images ajoutées, je commence alors à rédiger les descriptions de posts. Je relis et corrige la description avant de la valider. J’agrémente ensuite d’hashtags bien choisis grâce à ma base de données « hashtags ».

4.4. Programmation via Tailwind

Lorsque toutes mes cartes sont complètes sur mon espace Notion, je viens alors les programmer dans mon outil. Actuellement, je suis en train de tester Tailwind. En temps normal, j’utilise le business creator de Facebook. Je programme alors mes posts à la fois sur Instagram et sur Facebook. Une fois tous mes posts programmés, je mets alors à jour ma base de données contenu.

Actuellement, je teste Tailwind pour pouvoir te rédiger un nouvel article sur le sujet et mettre à jour celui sur Tailwind lié à Pinterest (stay tune).

5. Rédaction des articles de blog

Bien souvent, les articles de blog sont le format de contenu sur lequel je n’ai presque jamais d’avance. En effet, j’ai pour habitude de rédiger mon article de la semaine le lundi. Le mardi est dédié à la relecture, correction, optimisation et habillage de l’article. Une fois que tout est ok, je le programme pour le lendemain.

En ce début d’année 2022, cet article a été rédigé en amont fin décembre. Pour laisser plus de temps de repos entre la rédaction et la relecture du texte. Et aussi pour avoir un peu plus d’avance dans mes articles. Toutefois, même avec cette avance, je garde le rythme cité précédemment pour garder cette avance.

Bien souvent, mes posts Instagram sont prêts avant même que l’article ne soit rédigé. Puisque je sais de quoi je vais parler dans mon article et que mon squelette est déjà prêt. Toutefois, il m’est déjà arrivé de créer et planifier mon post en lien à mon article quelques jours avant sa publication.

6. Gestion Pinterest et épingles idées

Pinterest est une plateforme dont je ne pourrais pas me passer pour mon business. Ayant un blog, c’est un incontournable pour attirer du trafic vers mon site internet et pour obtenir de nouveaux leads. 🚀

Sur mon espace Notion, ce que j’organise avec Pinterest, c’est le suivi des épingles classiques de mes articles de blog. Cela me permet de savoir quelles épingles n’ont pas encore été créé pour un article. Ainsi que quand je peux de nouveaux en créer et en programmer grâce à une formule.

Sur Pinterest, je tiens également un rythme de 2/3 épingles idées par semaine. Pour cela, je les planifie également dans mon calendrier éditorial. Ne pouvant pas les programmer, je les crée à l’avance.

Dans la carte du contenu correspondant, j’insère le lien de prévisualisation de l’épingle et je rédige la description. De plus dans ma propriété, « on en est où » j’ai ajouté « prêt », spécifique aux épingles Pinterest qui me permet de savoir si celle-ci est prête ou non. Ensuite, je la publie le jour où celle-ci doit l’être. Grâce à une autre base de données, je suis également les résultats statiques de chacune d’entre elle.

7. La newsletter

La newsletter est également quelque chose que je ne programme pas à l’avance. Dans mon calendrier éditorial, je sais quand une newsletter sera envoyée et quel sera le sujet de celle-ci. Toutefois, bien souvent, je rédige et envoie ma newsletter le jour même. Je viens tout juste de migrer d’outil pour la newsletter, en passant de mailchimp à mailerlite. ✉️

Prendre de l’avance sur la newsletter ou tout du moins travailler davantage avec fait partie de mes objectifs en 2022. Toutefois, la newsletter est un format que je préfère créer de manière plus spontanée.

8. Les vidéos YouTube

Pour les vidéos YouTube, c’est aussi toute une organisation pour la production de contenu. Sur la chaîne, chaque lundi un nouvel épisode des parcours d’entrepreneurs est en ligne. Parfois, d’autres vidéos peuvent sortir dans la semaine. Pour cela, tout est toujours indiqué dans mon calendrier éditorial. 📅

Sur ma page liée aux contenus YouTube, j’ai un planning des interviews. Dedans, je sais quand est prévu l’interview et quand celle-ci sera publiée. Pour ces formats, j’essaie d’avoir 2 semaines d’avance. Ainsi, si une personne n’est malheureusement pas disponible, j’ai au moins le temps de prévoir une autre personne et de planifier un autre rendez-vous. Cela me permet de palier aux imprévus. Étant donné que je ne suis pas seule pour ces contenus, je dois prévoir les manquements des autres.

Sur Notion, j’ai également dans ma page dédiée à YouTube, toute une base de données qui regroupe l’ensemble des invités. Ainsi, je sais si je leur ai déjà envoyé une demande, si je n’ai pas de réponse est-ce que j’ai envoyé une relance ou non. La date de l’interview et quand celle-ci est publiée sur YouTube. Cette base de données est liée à ma base de données contenu et planning des interviews. Ainsi, je sais où j’en suis pour mes vidéos.

Généralement, le montage des vidéos se déroule le vendredi. Cela me prend un bloc temps de 2h à 4h pour tout faire. En comptant en plus de cela entre 1h et 1h30 pour l’interview et filmer l’intro et la conclusion de la vidéo.

9. La rédaction de process

Une chose importante dans ma gestion de production de contenu, c’est la création de process. À l’heure où je rédige cet article, je suis encore en train de rédiger la plupart d’entre elle. Toutefois, rédiger ses process et savoir exactement dans quel ordre et comment procéder pour la création de contenu est à mon sens un point important.

Même si tu travailles seule actuellement, rédiger tes process est pertinent. À la fois pour toi savoir exactement comme tu fonctionnes et opères pour une tâche. Mais également, à l’avenir, si tu viens à déléguer certaines tâches, de pouvoir fournir ces process à ton équipe.

De plus, rédiger tes process te permet de savoir combien de temps, tu as besoin pour la réalisation d’une tâche. Pour ma part, que ce soit pour chaque contenu, à la semaine, ou au mois, je sais combien de temps, je passe à la production de contenu. Pour t’organiser au mieux, c’est un point essentiel.

10. Planification de blocs temps pour la production de contenu

Une chose que je n’oublie jamais d’intégrer dans mon planning, ce sont des blocs temps pour me consacrer à la production de contenu. Grâce à ma base de données « prod de contenu » je sais où j’en suis, ce qui me reste à faire et ce qui est aussi parfois urgent de faire. Ainsi, lorsque je prépare mes plannings de la semaine, j’intègre toujours des temps pour créer mon contenu.

Par exemple, comme je t’ai dit précédemment, je sais que chaque lundi c’est un bloc temps de 2 à 3h pour rédiger l’article de la semaine. Et le mardi un bloc temps de 2 à 3h également pour la relecture, correction, optimisation, habillage et programmation de l’article.

Bien souvent, chez moi, le lundi est dédié à la création de contenu. En fonction de là où j’en suis, chaque semaine je note dans mon planning ce qui reste à faire. Le vendredi, j’ai toujours un bloc temps de 4h pour monter la vidéo du lundi pour les parcours d’entrepreneurs.

Dans mon planning, j’ai pris l’habitude d’estimer et de noter le temps d’exécution de chaque tâche ou bloc de temps. Cela me permet d’avoir un planning réaliste par rapport à ma productivité, capacité et ressources en terme de temps.

Bien organiser ta production de contenu, mes conseils

✔️ À mon sens, la première chose essentielle pour organiser ta production de contenu, c’est de trouver l’outil qui te correspond et qui te convient.

✔️ Le calendrier éditorial est la première étape avant même de commencer à créer tes contenus.

✔️ Pour les tâches récurrentes ou non, rédiger tes process te permet de savoir exactement toutes les étapes pour ta production de contenu.

✔️ Estimation du temps d’exécution. Pour déterminer le temps total dont tu as besoin pour créer tous les contenus que tu souhaites publier dans le mois, il est important de te demander combien de temps tu mets à la création de chacun de tes contenus. Ainsi, grâce à cette estimation, tu peux ensuite faire une estimation globale au mois et à la semaine.

✔️ Si tu manques de temps pour ta production de contenu la question de déléguer certaines tâches dans ton business se pose.

✔️ Si tu n’as pas les moyens de déléguer, il faut alors te demander quels sont les contenus les plus importants à créer et de baisser le rythme pour certains contenus.

✔️ Planifier des blocs temps dans ton planning ! Pour te consacrer à la production de contenu, il est essentiel de l’indiquer dans ton planning. Pour cela tu peux te dire que tels jours, ou telle semaine du mois est dédiée à la production de contenu.

✔️ L’organisation est un pilier pour ton business, mais aussi pour produire de contenu du qualité avec régularité !

Marketing de contenu : comment gérer la production de contenu

0 commentaires

Un retour à me faire sur cet article ?

D’autres articles qui pourraient t’intéresser

15 astuces Canva à absolument connaître

15 astuces Canva à absolument connaître

Canva est une plateforme de conception graphique que j’utilise depuis un peu plus de 3 ans. C’est un outil couteau suisse dont je ne peux plus me passer! Avec cet outil je peux presque tout faire pour ma création de contenu ! Découvre 15 astuces pour utiliser tout le potentiel de la plateforme.

Les épingles stories Pinterest comment ça marche?

Les épingles stories Pinterest comment ça marche?

L’épingle storie est un format de contenu à ne pas négliger dans ta stratégie de contenu Pinterest. Découvre dans cet article tout ce que tu as besoin de savoir sur les épingles stories pour les intégrer dans ta stratégie de contenu.

Ta mini-formation Pinterest offerte

Tu souhaites te lancer sur Pinterest, ou tu commences et ne sais pas trop par où commencer, ni quoi faire?

J’ai créé pour toi une mini-formation en 5 modules et 9 vidéos où je te donne les bases pour commencer à développer ta présence sur Pinterest!

La bonne nouvelle c’est qu’elle est 100% gratuite !