Définir la ligne éditoriale de ton site web en 9 étapes

par Jan 12, 2021Blogging, Marketing digital0 commentaires

Lorsque je me suis lancée dans le blogging il y a 3 ans maintenant, je n’avais pas toutes les connaissances et l’expérience que j’ai aujourd’hui. Je n’avais pas défini ma ligne éditoriale et je ne pensais pas de manière stratégique dans ma création de contenu. J’écrivais parce que j’en avais envie, besoin et car j’avais des choses à dire et à extérioriser. Tu te doutes que lorsque je me suis lancée dans ce nouveau projet blogging, je n’ai pas commencé de la même façon. C’était beaucoup plus réfléchi, comme ma ligne éditoriale.

Si tu es novice dans le domaine, le terme ligne éditoriale doit être plutôt vague pour toi. Peut-être que tu ne sais pas vraiment quels sont les éléments importants et à quoi tu dois réfléchir. Dans cet article on va voir ensemble qu’est-ce qu’une ligne éditoriale et son utilité. Puis on verra ensemble les éléments qui la composent.

À découvrir en bonus de cet article : ton workbook contenant 6 étapes pour définir ta ligne éditoriale!

9 étapes pour ta ligne éditoriale

Qu’est-ce qu’une ligne éditoriale et son utilité ?

Pour tous les métiers et domaines qui incluent de la rédaction, on utilise une ligne éditoriale. C’est un fil conducteur et une ligne directrice de notre projet.

Ta ligne éditoriale regroupe l’ensemble des éléments qui te seront nécessaires de déterminer à l’avance pour la création de ton contenu. Et également pour la communication autour de ton projet.

Ta ligne éditoriale te permet de rester cohérente sur ton site, mais également sur tes différentes plates-formes de communication (comme les réseaux sociaux).

Une ligne éditoriale est un guide qui te sert au quotidien dans tes choix et prise de décision autour de ton projet blogging. Elle est importante à définir dès tes débuts afin de produire du contenu pertinent. Mais aussi pour te positionner sur les bons réseaux sociaux. Être active là où se trouve ton persona. Sans cette ligne éditoriale, tu avances dans le brouillard et tes actions manque de justesse. J’entends par là, que tes actions manqueront de stratégie.

Lorsque j’ai créé mon premier site internet, je n’avais pas défini cette ligne éditoriale dès mes débuts. Ce qui fait que je me perdais souvent. Je n’utilisais pas toujours le même ton dans mes articles. Et mon contenu n’était pas toujours cohérent les uns avec les autres. Ta ligne éditoriale est aussi une étape indispensable pour créer une bonne stratégie dans la création et le partage de ton contenu.

9 éléments qui doivent apparaître dans ta ligne éditoriale

Avant qu’on entre dans le vif du sujet, je voulais tout de même souligner certains points. Tout d’abord, il est normal que ta ligne éditoriale ne soit pas clairement définie dès tes débuts. C’est quelque chose qui pour moi se construit dans le temps, mais qui évolue également. Ton projet va évoluer au fil des mois et c’est tout à fait normal. Le plus important à mon sens est de définir les grandes lignes et d’approfondir au fur et à mesure.

Ta ligne éditoriale doit te servir de support au quotidien pour faire évoluer et avancer ton projet blogging. En effet il ne s’agit pas simplement de définir les grandes lignes de ta ligne édito, puis de la ranger dans un tiroir. De mon point de vue, il est important de travailler avec et donc de toujours l’avoir avec soi.

1- Présentation de ton blog

Le premier point de ta ligne éditoriale est la présentation de ton blog. En effet, il est important d’être le plus clair possible sur ton blog et ce que tu fais. Même si ton site internet n’est pas à but lucratif, pour communiquer au mieux autour de celui-ci, il faut que toi-même tu saches exactement qu’est-ce que ton site internet et en quoi il est utile aux autres.

De plus, tu peux faire une version longue et faire une présentation courte en 2 phrases pour présenter ton activité ou ton blog. Tu pourras te servir de cette mini description pour l’ajouter à tes réseaux par exemple.

2- Tes objectifs

Le second point de ta ligne éditoriale ce sont les objectifs de ton blog à court, moyen et long terme. Ces objectifs sont importants car ce sont eux qui guident tes actions et qui représentent aussi le pourquoi de ton blog.

Tu pourrais l’intégrer dans la partie présentation, mais ça serait ton objectif global. Tu as l’objectif de ton blog, le message que tu veux faire véhiculer et le pourquoi est-ce que tu as créé ce blog. Mais tu as aussi tes objectifs en matière d’action et de résultat. Comme le nombre de sessions à faire en 1 mois. Ou encore te donner comme objectif de monétiser et rentabiliser ton blog sur le long terme.

Ces objectifs sont importants, car il dénote aussi de tes intentions envers ton projet et ce que tu souhaites atteindre grâce à celui-ci. Peut-être que tu ne souhaites pas monétiser ton site pour le moment, mais que tu aimerais le faire sur le long terme.

Pour te fixer de bons objectifs, n’oublie pas t’utiliser la méthode SMART.

3- Identification de ton persona/client idéal

Ton persona est je pense le plus important. Définir ton persona, c’est décrire en détail à quel type de personne est-ce que tu t’adresses. Ton persona est la personne qui se rend sur ton site internet, qui lit ton contenu et qui aime ce que tu fais. C’est aussi pour ton persona que tu fais tout ce que tu fais.

En identifiant ton persona, tu mènes des actions pertinentes, tu réponds à ses besoins et tu sais où le trouver! C’est en sachant à qui tu parles que tu as également une bonne communication et que tu attires du trafic de qualité vers ton site. Cela te permet aussi d’avoir une bonne stratégie.

4- Quels sont les supports de tes contenus

Le quatrième point de ta ligne éditoriale ce sont les supports que tu vas utiliser pour créer du contenu. Si tu as un blog, ton premier support est la rédaction d’article de blog. Mais tu peux également avoir envie de créer un podcast, une newsletter, ou encore des vidéos.

Ce point peut évoluer au fur et à mesure de ton projet. Au début tu peux choisir de n’écrire que des articles de blog, puis après de créer également des vidéos sur YouTube. Ce qui est important de garder en tête lorsque tu choisis tes supports, c’est ton persona. Si tu veux créer des vidéos mais que ton persona n’est pas trop YouTube, alors il n’ira pas forcément regarder tes vidéos.

5- Les sujets et thèmes à aborder

Une fois que tu sais sous quels supports tu vas créer du contenu, il est important de penser pour chacun d’entre eux de quoi tu vas parler. Si tu as un blog et un podcast, tu peux décider d’aborder certains sujets uniquement sur l’un des deux supports.

Il est important de faire ce petit batching d’idées pour rester cohérente entre tes différentes plateformes. Mais surtout de ne pas être répétitive dans ton contenu et d’apporter un peu d’exclusivité sur chacune des plateformes.

Je te recommande de faire une liste avec des sujets, thèmes ou questions à aborder pour chacun de tes supports. Ainsi, tu auras déjà une bonne base pour créer ton calendrier éditorial . Cela te donnera aussi des idées lorsque tu n’as pas d’inspiration. Eh oui ça arrive à tout le monde le syndrome de la page blanche et cette petite liste est vraiment utile quand ça arrive.

6- Fréquence de publication

Une fois que tu as des idées de ce que tu vas partager sur chacune de tes plateformes, tu dois désormais savoir à quelle fréquence et quand tu vas partager du contenu sur chacune d’entre-elles. C’est ton rythme de publication et c’est important pour pouvoir t’organiser par la suite.

La création de contenu demande du temps et de l’investissement ! Je peux t’assurer qu’il n’y a rien de plus stressant que de savoir qu’on est en retard. De plus réaliser du contenu à la dernière minute n’est pas toujours favorable. Cela peut jouer sur la qualité du contenu que tu partages et cela peut nuire à ton branding.

Plus tu seras régulière, plus tu attireras du trafic de qualité. Car les personnes qui te suivent attendent impatiemment tes différents contenus. Même si tu n’en as pas forcément l’impression, je peux t’assurer que tu as des « abonnés de l’ombre« . C’est-à-dire que ce sont des personnes qui adorent ton contenu et qui suivent assidument ce que tu produis, mais qui ne vont pas forcément le montrer. Ce ne sont pas forcément des personnes qui vont commenter et venir te parler.

C’est aussi à ce moment que tu peux commencer à créer ton calendrier éditorial.

7- Le ton employé dans tes contenus

Une chose qui est importante à déterminer, c’est le ton que tu vas employer dans tes contenus. Il faut que celui-ci soit le même sur toutes tes plateformes de partage. Le ton cela va être à quelle personne est-ce que tu parles : « tu » ou « vous ».

En plus du pronom, il y a également le type de langage que tu vas employer. Est-ce que tu vas utiliser un champ lexical professionnel ou non? Est-ce que tu vas utiliser un langage plutôt familier? En tout cas des termes que peuvent comprendre des personnes qui ne sont pas expertes dans le domaine. Ce point est important et doit aussi être défini selon ton persona. Selon les personnes que tu cherches à attirer, tu ne vas pas communiquer de la même façon.

8- Quels sont tes moyens de communication ?

Tes moyens de communication ce sont les ressources que tu vas utiliser pour diffuser ton contenu et attirer du trafic vers ton contenu. Généralement on retrouve les réseaux sociaux comme Pinterest et Instagram. Mais tu peux également utiliser Linkedin ou encore Facebook pour ne citer que les principaux.

Ces moyens de communication sont à bien choisir et en fonction de ton client idéal. Il faut que tu sois là où il se trouve. Si tu choisis Linkedin mais que tu partages des recettes de cuisine, ta présence sur ce réseau n’est pas réellement pertinente par rapport au contenu que tu partages.

Par contre Pinterest, Facebook et Instagram sont des réseaux sur lesquels tu pourras facilement trouver ton persona.

Une fois que tu sais sur quel support de communication tu vas te positionner, il faut ensuite réfléchir de quelle manière est-ce que tu vas communiquer autour de ton contenu. Créer du contenu pour Instagram et Facebook est une tâche qui va te demander du travail et du temps. Tu vas devoir rester dans ta ligne éditoriale et communiquer de manière stratégique pour obtenir des résultats. Pour cela tu dois faire comme pour tes idées de contenu et déterminer qu’est-ce que tu vas partager sur chacun de tes réseaux.

Pour maximiser tes résultats, je te recommande au début de ne choisir qu’un seul réseau ou deux au maximum. T’éparpiller dans plusieurs réseaux au début peut être une perte de temps et d’énergie. Il vaut mieux attendre de trouver ton rythme et d’avoir une bonne organisation pour pouvoir ensuite t’implanter sur un nouveau réseau. Choisi les 2 plus importants et pertinents pour tes débuts.

9- Charte graphique et identité visuelle

On ne peut pas parler de ligne éditoriale sans parler d’identité visuelle. Même si c’est quelque chose qu’on fait bien souvent par la suite, je pense important de travailler dès le début sur ton identité visuelle. C’est une façon pour ton audience de reconnaitre facilement ton contenu et aussi de te démarquer des autres.

Ton identité visuelle représente ton logo, les couleurs qu’on va retrouver sur ton site, tes visuels, et également les typographies que tu vas utiliser. Ce qu’on appelle aussi la charte graphique.

Si tu utilises Canva comme outil de création pour tes visuels, tu peux enregistrer ta charte graphique si tu as la version professionnelle. Sinon, je te recommande de créer un visuel qui reprend tes couleurs et typographies que tu pourras enregistrer.

0 commentaires

Une réaction suite à cet article? Fais-moi part de tout ça en laissant un mot!