Coucou matelot ! J’espère que tu vas bien et que tu as bien profité de ce long weekend ! Aujourd’hui on se retrouve pour un article qui sera en lien à un autre sur le thème de la zone de confort. Un sujet que je n’ai pas encore abordé avec toi.

Tout le monde possède une zone de confort propre à soi. Certaines personnes possèdent une zone de confort plus étendue que d’autres. En tout cas, dans cette zone on s’y sent bien, en sécurité et confiant. Comme un équilibre qu’on veut garder, on a bien souvent du mal à en sortir et à l’élargir.

Dans cet article, je te donne tous les intérêts que tu as à sortir régulièrement de ta zone de confort. Si tu souhaites avoir des conseils pour réussir à en sortir, dans cet article je te donne 7 façons de le faire.

Qu’est-ce que la « zone de confort »

Je suis persuadée que tu as déjà entendu ou lu ce terme dans des articles de blog ou dans des livres de développement personnel. Si ce n’est pas ton cas, voici ce que tu dois savoir.

Comme je t’ai dit, on possède tous une zone de confort. Cette zone est en fait un état psychologique dans lequel on se sent bien, à l’aise, en sécurité, confiant et surtout où on sent que l’on a le contrôle. Une personne qui se trouve dans sa zone de confort ne ressent qu’un faible niveau de stress et d’anxiété.

La zone de confort peut se situer dans un endroit familier et confortable, comme ta maison ou encore chez tes parents. Un lieu que tu connais et où tu t’es déjà rendu à plusieurs reprises est un endroit où tu es dans ta zone de confort.

Cela peut donc être un lieu, mais également une habitude, une routine ou même une attitude. Comme par exemple, les tâches que tu réalises régulièrement. Ta routine beauté du matin. Le fait que tu ailles boire un café tous les matins dans le même bistrot.

Cette zone est essentielle. Cependant, il est tout aussi important d’en sortir de temps en temps. Lorsque tu sors de ta zone de confort, va s’en suivre 3 états psychologiques. À chaque étape que tu traverses tu en tires des bénéfices.

3 phases qui se produisent lorsque tu sors de ta zone de confort

Ta zone de confort est présente depuis ta naissance. Toutes ces années, pour grandir et évoluer, tu as été contraint à sortir de cette zone de confort. Comme lorsque tu as appris à marcher, la première fois que tu es allé à l’école, que tu as déménagé. Tous ces événements t’ont permis de l’élargir, d’apprendre et de te construire.

Durant toute ton enfance tu as dû sortir de ta zone de confort à plusieurs reprises. Cependant, plus on grandit moins on a tendance à prendre des risques et à sortir des sentiers battus. Et ceci, je le remarque de plus en plus désormais que j’ai mon indépendance. Dès lors qu’on commence à entrer dans la vie d’adulte, on ose de moins en moins en sortir et faire des choses qui changent de tout ce que l’on a pu faire, car on a peur.

La zone de peur

La zone de peur est bien souvent ce qui nous empêche de mettre le pied en dehors de notre zone de confort.

Différente peur peuvent en être la cause. Comme la peur de l’échec dans ta vie professionnelle et dans l’accomplissement de tes projets. Ou encore la peur de l’avis des autres et de ce qu’ils pensent. La peur du changement ou de perdre ton équilibre.

Lorsque tu es dans cette zone, tu te cherches des excuses pour rester dans ton confort. Tu es également sensible à l’opinion des autres. Tu manques aussi peut-être de confiance en toi. Cependant une fois que tes peurs sont affrontées, tu gagnes en confiance. Tu te donnes l’occasion de te confronter à de nouvelles situations et donc d’apprendre.

La zone d’apprentissage

Une fois que tu as eu le courage d’affronter tes peurs, tu entres dans une zone d’apprentissage.

Cette zone vient une fois la zone de peur franchie. Elle est essentielle et tu en as déjà fait plusieurs fois la rencontre. Cette phase te permet d’apprendre de nouvelles choses ou d’approfondir tes connaissances à chaque nouvelles expériences et situations rencontrées.

Comme je t’ai dit, sortir de ta zone de confort cela peut autant être un lieu, une habitude, une routine ou une attitude. Énormément d’éléments composent ta zone de confort.

Par exemple, lorsque tu changes de travail tu en sors inévitablement. Car tout d’abord, cela fait depuis plusieurs années déjà que tu travail dans cette entreprise. Tu à instauré (malgré toi) des habitudes et des routines. Changer de travail insinue :

  • découvrir un nouveau lieu
  • travailler avec des personnes que tu ne connais pas encore
  • changer de bureau
  • réaliser de nouvelles tâches
  • utiliser un différent procédé
  • avoir plus de responsabilités
  • devoir déménagé

Lorsque tu sors de ton confort, tu es forcément confronté à des choses que tu ne connais pas, voir même plongé dans l’inconnu. Et c’est bien souvent cette peur de l’inconnu et de ce qu’on ne connait pas, qui nous donne envie de rester dans notre confort. Cependant, si je reprends l’exemple précédent, une fois que tu as affronté tes peurs et que tu es passé à l’action tu gagnes :

  • Un nouveau lieu familier
  • De nouveaux amis et connaissances
  • Un bureau confortable pour travailler
  • Acquéri de nouvelles compétences
  • Développer tes connaissances
  • Un meilleur confort financier
  • Découvrir une nouvelle ville ou pays

Ces nouvelles situations te permettent d’apprendre et d’agrandir ta zone de confort. Tu développes et acquiers de nouvelles compétences et connaissances. Mais tu arrives également à faire face aux nouveaux problèmes que tu rencontres. Ainsi tu peux évoluer et grandir.

La zone de croissance

Cette zone est selon moi la plus gratifiante de toutes. Tu as réussi à affronter tes peurs. Toutes les nouvelles choses que tu as apprises et découvertes t’ont permis d’élargir ta zone. Tu réfléchis désormais à de nouveaux projets et tu cherches d’autres façons d’élargir ta zone de confort.

Cette phase est essentielle car sans elle tu n’avancerais pas. Après tout ce que tu as appris, cela à peut-être influencer ta façon de penser, ton attitude ou encore tes habitudes. Toutes ces nouvelles choses te donnes envie de te lancer dans de nouveaux projets, à en apprendre encore plus sur toi et à sortir plus souvent de ta zone de confort. Ces réussites t’inspires et te motives.

Conclusion

cycle de la zone de confort

On peut représenter les 3 phases précédentes comme un cycle. À chaque fois que tu sors de ta zone de confort tu traverseras ces 3 étapes.

Lorsque tu sors de cette zone, tu l’étends à d’autres lieux, routines, habitudes et attitudes.

Plus tu étends cette zone, plus tu es confiant en toi et lors de nouvelles situations. Quand tu affrontes tes peurs et aprihoris tu boostes également ta confiance en toi. Les situations ou expériences auxquelles tu es confronté peuvent t’amener à rencontrer de nouvelles personnes. Ces nouvelles rencontres peuvent t’inspirer et te faire sortir de ta zone de confort. Chaque nouvelles expériences te donnes l’occasion d’en apprendre davantage sur toi, de développer de nouvelles compétences et d’acquérir de nouvelles connaissances.

En t’inscrivant à ma liste de navigateur tu seras informé par mail dès lors qu’un nouvel article sera disponible sur le blog. De plus, pour te souhaiter la bienvenue, tu recevras une fiche contenant 4 exercices pour développer ta confiance en toi !

Sors-tu de ta zone de confort régulièrement ?