Comment sortir plus souvent de ta zone de confort ?

par | 14 Oct 2020 | Développement personnel

Dernière mise à jour de l'article le Nov 14, 2022 @ 18:16

Nous avons tous notre zone de confort. Elle représente en quelque sorte nos limites. C’est la zone dans laquelle on se sent bien, à l’aise et en sécurité. Il est parfois difficile de sortir de sa zone de confort, pour autant, ça fait aussi du bien de le faire ! En sortir nous permet d’évoluer, d’apprendre et de grandir.

Dans cet article, je te propose de voir ensemble :

  • Qu’est-ce que la zone de confort ?
  • 10 bonnes raisons de sortir plus souvent de sa zone de confort.
  • L’évolution de la zone de confort.
  • 5 façons pour toi de sortir plus souvent de ta zone de confort.
Comment réussir à sortir de ta zone de confort et pourquoi en sortir plus souvent est important?

Qu’est-ce que la zone de confort ?

Notre zone de confort est par définition : « un état psychologique dans lequel on se sent à l’aise et où on a le contrôle ». Elle regroupe en quelque sorte l’ensemble des lieux, activités et entourages que l’on connaît. Elle englobe un ensemble d’éléments qui délimitent ce qu’on connaît et de l’autre côté ce qu’on ne connaît pas.

Par exemple, notre lieu de travail fait partie de notre zone de confort. Car même inconsciemment, on y a nos habitudes et on connaît ce lieu dans lequel on passe une très grande partie de notre temps.

Les individus que l’on côtoie font également partie de notre zone de confort. Ce sont des personnes avec qui nous avons peut-être aussi des habitudes. Mais ce sont aussi des personnes avec qui on partage des choses.

Notre zone de confort regroupe vraiment tout ce qui est en lien à ce que l’on connaît déjà et dans lequel on se sent forcément en confiance et en sécurité.

Qu'est-ce que la zone de confort ?

10 bonnes raisons de sortir plus souvent de sa zone de confort

Voici une liste non-exhaustive des bénéfices que tu peux ressentir en sortir régulièrement de ta zone de confort :

  • Prendre confiance en soi
  • Booster l’estime de soi
  • Surmonter ses peurs et aller de l’avant
  • Faire des choses qu’on n’a pas l’habitude de faire et donc d’étendre notre zone de confort
  • S’ouvrir à de nouvelles opportunités
  • Ouvrir des portes
  • Améliorer sa connaissance de soi
  • Gagner en satisfaction et en réussite personnelle
  • S’habituer à sortir plus souvent de sa zone de confort et donc à faciliter l’action d’en sortir
  • Faire de nouvelles rencontres

L’évolution de la zone de confort

Cette zone de confort est essentielle pour nous et nous avons chacun la nôtre. Cette zone nous permet d’avoir confiance en nous et de nous sentir bien où on est. Bien souvent, nous sommes accrochés à cette zone et avons tendance à ne pas vouloir en sortir. Parce qu’on a peur de l’inconnu, du changement ou encore nous avons de l’appréhension. Quand on fait des choses qu’on ne connaît pas ou qu’on n’a pas l’habitude de faire, on a peur. Et c’est tout à fait normal et ok !

La zone de peur est justement la zone qui suit la zone de confort. On ne sait pas à quoi s’attendre, on n’a pas la connaissance, ni l’expérience de ces nouvelles choses.

Une fois que nous sommes dans notre zone de peur, nous entrons dans la zone d’apprentissage. C’est à ce moment que l’on apprend de nouvelles choses et qu’on peut évoluer.

Ce qui nous permet alors d’atterrir dans une zone d’évolution. On prend confiance en soi, on est fière de soi et on évolue en tant qu’individu. Une fois que cette nouveauté est ancrée, elle finit par faire partie de notre zone de confort et ainsi de suite.

Les 4 étapes lorsqu'on sort de notre zone de confort

Il est important de sortir de sa zone de confort pour plusieurs raisons. Dont certaines que j’ai pu te citer précédemment. De plus, en sortant de ta zone de confort tu l’étends et tu te sens plus en confiance dans différentes situations. Car plus tu étends ta zone de confort plus tu es à l’aise face à de nouvelles situations.

Mais alors comment sortir régulièrement de ta zone de confort ?

Sortir de sa zone de confort, tu l’auras compris est important. Toutefois, je tiens quand même à préciser que tu dois le faire à bon escient et ne pas non plus forcer les choses. Mais le faire de temps en temps et te fixer de nouveaux challenges sont vraiment bénéfiques ! Il est important d’y aller à ton rythme et de le faire aussi par envie.

1. Se faire de nouvelles expériences

Une façon simple de sortir de ta zone de confort, c’est de vivre de nouvelles expériences. Une expérience est un terme plutôt vague et qui peut regrouper plusieurs choses.

Mais par exemple, tu peux faire quelque chose que tu ne ferais pas d’habitude ou dans laquelle tu ne te laisses pas tenter. Sortir plus souvent. Ou même dire oui même si tu aurais dit non d’habitude.

Comme je t’ai dit, il ne s’agit pas de le faire à chaque fois ! Mais de temps en temps cela t’aide à te faire sortir de ta zone de confort et peut-être même de t’apporter de belles surprises !

💡 Établis une liste d’expériences que tu aimerais vivre. Tous les 6 mois, choisis-en une à accomplir. Tu peux compléter cette liste au fur et à mesure que des idées te viennent. Cela peut par exemple être du saut en parachute. Ou encore participer à un festival qui t’a toujours fait rêver.

2. Faire de nouvelles activités pour sortir de sa zone de confort

Je suis sûr que tu t’es déjà dit : « tiens, je devrais essayer ça un jour ? ». Alors pourquoi pas faire une liste d’activités que tu aimerais essayer, et d’en sélectionner une de temps en temps et te laisser tenter ?

Faire de nouvelles choses t’apporte de nouvelles connaissances et compétences. Mais tu te crées aussi de nouvelles expériences et que ce soit une réussite ou un échec, tu seras fière de toi à l’idée d’avoir essayé de nouvelles choses !

💡 Par exemple, si la peinture ou le dessin est quelque chose qui te tente. Alors achètes ce qu’il te faut et entre dans ta zone d’apprentissage. Même si tu ne seras peut-être pas Picasso du premier coup, en t’entraînant et en persévérant, tu t’amélioreras et tu te découvriras peut-être une autre passion qui sait ?

3. Affronter tes peurs pour sortir de ta zone de confort

Nous avons tous des peurs ou des choses qui nous font peur. Je ne parle pas de phobie, mais bien de peurs. Cela peut être des petites choses ou des plus grosses. Quoi qu’il en soit, s’il y a bien une chose qui m’a le plus permis d’étendre ma zone de confort, c’est d’affronter mes peurs et de faire des choses qui me font peur. (Dans les limites du raisonnable quand même).

💡 Commence par lister les choses qui te font peur et donne leur une note entre 1 et 5. La note 1 représente celles qui te font le moins peur. Et 5 ce qui te fait le plus peur. Une fois que tu as ta liste, choisis parmi celles que tu as notées en 1, une que tu te sens capable de surmonter. En procédant ainsi, tu y vas petit à petit et tu commences par quelque chose de raisonnable. Et continue jusqu’à ce que tu te sentes capable de surmonter tes plus grandes peurs.

Par exemple pour ma part, l’une des choses qui me faisaient peur et que j’avais beaucoup de mal à faire, c’est de sortir seule dans les magasins. On s’en fiche du pourquoi, mais je ne supportais pas de faire les magasins toute seule ou même aller en course toute seule.

Alors un jour, je me suis dit que c’était quand même bête de me priver de sortir par ce que j’ai peur. Donc j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai roulé dans ma voiture jusque dans les magasins où je voulais aller.

Dans la voiture, avant d’y aller, j’ai fait des exercices de respirations pour calmer mon stress et être plus zen et j’y suis allée. Au final je suis allé de magasins en magasins, et plus je le faisais, plus je me sentais sereine et bien en y allant. Désormais je le fais régulièrement et je n’ai plus peur de sortir toute seule.

C’est un exemple de mes peurs que je te donne, mais ce sont des petites choses qui te permettent de prendre confiance en toi et de sortir de ta zone de confort. Affronter tes peurs, même les plus petites te permettent ensuite de te sentir confiante et sereine les prochaines fois où tu feras ces choses qui te faisaient peur.

4. Voyager et visiter de nouveaux lieux pour te faire sortir de ta zone de confort

Comme on l’a vu plus haut, ta zone de confort comporte également des lieux et endroits. Comme ta maison, celle de tes parents, famille ou même amis. Mais cela peut également être un bar, un café, ou même un bowling. Ces lieux sont des endroits que tu fréquentes régulièrement et que tu connais.

Tout comme pour les villes et pays. Les villes ou villages où tu te rends régulièrement sont des endroits qui font partie de ta zone de confort, car tu sais comment sont les personnes qui y vivent, les bons endroits, etc.

Visiter et découvrir de nouvelles villes et pays te font sortir de ta zone de confort. Car tu découvres de nouvelles cultures, façon de vivre et de penser. Toutes ces choses t’enrichissent personnellement et te permettent d’évoluer ! De plus, tu pourras peut-être même faire de nouvelles rencontres.

5. Apprendre une nouvelle compétence pour sortir de ta zone de confort

Peut-être que tu t’es déjà dit que tu aimerais apprendre une nouvelle langue ? Ou peut-être apprendre à parler en public ? Ou encore comment créer un blog ?

Apprendre te fait sortir de ta zone de confort ! Lorsque tu décides de développer et acquérir une nouvelle compétence, tu sors de ta zone de confort. Car tu vas découvrir des choses que tu ne connais pas et faire des choses que tu n’as pas l’habitude de faire. Et parfois tu te découvres aussi de nouvelles passions.

Pour ma part, c’est un peu ce qui s’est passé lorsque j’ai créé mon premier blog avant celui-là. J’aimais beaucoup lire des articles de blog et j’étais vraiment admirative de tout le travail que ces femmes (et hommes aussi) faisaient pour créer autant de contenu et créer de beaux sites internet.

En créant mon premier blog, j’ai dû apprendre et développer pas mal de connaissances et compétences. Mais tout ça a réveillé une réelle passion et maintenant je me sens beaucoup plus confiante. Je suis plus à l’aise dans les tâches que j’ai à faire pour entretenir, développer et gérer embarque avec moi. Et désormais, c’est même devenu mon métier et mon entreprise !

À lire : trouver ses passions quand on pense ne pas en avoir.

💡 Tu peux également faire une liste de compétences que tu aimerais acquérir ou développer davantage et y aller petit à petit. Commence par en choisir une et détermine de quelle manière est-ce que tu peux la développer. Cela peut être lire des livres, magazines ou articles sur le sujet. Ou encore discuter avec un expert dans le domaine !

L’essentiel à retenir pour sortir de ta zone de confort

✔️ La zone de confort c’est la limite entre ce qu’on connaît et l’inconnu.

✔️ Sortir de sa zone de confort s’ancre dans une démarche de développement personnel.

✔️ En sortant de ta zone de confort, tu entres dans de nouvelles zones, qui te permettent de grandir, apprendre et évoluer.

✔️ Bien souvent, affronter ses peurs est la meilleure façon de sortir de sa zone de confort.

✔️ Il existe des centaines de façons pour sortir régulièrement de sa zone de confort. Je te recommande toutefois la méthode des petits pas.

Pourquoi et comment sortir de sa zone de confort plus souvent?

Un avis ? Un retour à me faire sur cet article ?

4 Commentaires

  1. LAURENS

    Bonjour Charlotte merci pour votre article très complet. Il est clair et accessible… Maintenant j’ai de quoi appliquer pour lm’aider pas à pas à aller de l’avant contre le vent?.

    Réponse
    • Charlotte

      Hello! Merci pour ton commentaire je suis contente que mon article t’ai plu ?
      Petit à petit mais je suis sûr que tu vas y arriver

      Réponse
  2. Bouchez

    Pourquoi toujours dire à une personne en l’occurrence moi qui traverse une période difficile perte de mon ami il y a 6mois qu’il faut que je sorte de ma zone de confort ? Franchement je.n’en n’ai pas le courage et assez d’entendre ce discours

    Réponse
    • Charlotte

      Bonjour, en effet je peux comprendre votre point de vue et il est clair que sortir de votre zone de confort n’est sûrement pas la choses dont vous avez le plus besoin actuellement. Sortir de sa zone de confort n’est pas ce que je recommanderais lors d’une telle période. Au contraire. Retrouver son équilibre et se reconstruire avant tout. Toutes mes condoléances à vous et mon courage pour cette période que vous vivez.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

D’autres articles qui pourraient t’intéresser

Se lancer dans un side project

Se lancer dans un side project

Avant que ce blog soit au cœur de ma vie professionnelle et que je me décide enfin à en faire mon business en ligne, il a pendant longtemps été mon side project. Je travaillais en tant que salariée pendant qu’en parallèle je développais mon site internet et mon blog. Je pense que beaucoup d’entrepreneurs ont commencé comme moi. Par un side project qui finit par devenir une activité professionnelle.

%d blogueurs aiment cette page :