Salut toi ! J’espère que tu vas bien ? Aujourd’hui j’avais envie d’aborder avec toi un trait de caractère en particulier. Je suis sûr que tu connais au moins une personne dans ton entourage ou peut-être toi-même qui est de nature hypersensible. Je ne parle pas de sensibilité, qui est quelque chose que chaque être humain possède (normalement), mais bien d’une haute-sensibilité. C’est-à-dire une sensibilité plus haute que la moyenne. Bien que ce trait de caractère puisse être problématique pour l’individu concerné et même pour son entourage, je pense au contraire que c’est un don qu’il faut apprendre à utiliser. Selon la psychologue américaine Elaine Aron, une personne sur cinq serait hypersensible. D’autres études ont également pu déterminer que 20% de la population serait ultrasensible.

Je ne saurais te confirmer si je suis une personne hypersensible, je n’ai jamais passé de test, ni allé consulter un spécialiste, toutefois je sais que je suis un personne très très sensible. Si tu fais partie des 20%, il est probable que tu te reconnaisses en lisant cet article. Pour ma part, c’est en m’informant et en apprenant sur le sujet que je me suis reconnus dans ce trait de caractère. Je ne pleure pas tous le temps, mais mes émotions peuvent prendre énormément d’ampleur et être intense. Je suis une personne très empathique et qui aime d’une façon ou d’une autre aider les autres.

L’hypersensibilité est en réalité plus complexe et paradoxale qu’on ne peut le penser. Dans cet article je réponds aux questions : qu’est-ce que c’est exactement ? Comment se caractérise un hypersensible et comment réussir à vivre en harmonie avec ce trait de caractère spécial ?

Qu’est-ce que c’est que l’hypersensibilité ?

L’ultra-sensibilité est une sensibilité accrue contrairement à la moyenne des personnes dites neurotypiques (une personne neurotypique est un individu ayant une sensibilité normale). Cette forte sensibilité peut être durable ou provisoire. Comme dit en introduction, c’est un trait de caractère qui peut être vécu avec difficulté pour la personne concernée et même son entourage. En effet cette sensibilité est perçue comme exagérée ou extrême.

Contrairement à un individu neurotypique, une situation perçue de faible intensité ne déclenche aucune réaction chez l’hypersensible. C’est à partir d’une certaine importance dans la stimulation que la réaction émotionnelle se multiplie jusqu’à la « norme ». Elle continue ensuite de s’amplifier jusqu’à dépasser excessivement ce qu’aurait fourni comme réponse un neurotypique. Cette sensibilité serait associée à un mode particulier de réponses émotionnelles. En effet, contrairement à un individu neurotypique, la transmission d’information serait différente chez un hypersensible.

L’hypersensibilité n’est en aucun cas une pathologie ou une maladie. Comme je le cite depuis le début, il est considéré comme un trait de caractère enrichissant.

C’est souvent après une enfance difficile que l’hypersensible se construit des protections psychologiques. Ces barrières entre lui et le monde lui permet de se blinder et d’éviter un monde perçu pour cet individu comme étant trop violent. En psychologie c’est un mécanisme d’adaptation qui peut générer d’autres difficultés. On verra tout ça dans la suite de l’article.

Pour moi je perçois cette sensibilité accrue comme une chance. Ils perçoivent certaines choses que les individus avec une sensibilité normale ne voient pas. Grâce aux différentes études qui ont été réalisées afin de mieux comprendre ce trait de caractère spécial, les chercheurs ont pu déterminer 5 types d’ultra sensibilité. Chaque individu est différent et certains types sont moins présents chez certaines personnes que d’autres.

5 types d’hypersensibilité

Il existe 5 types d’ultra-sensibilité. Chacune se caractérisant par des éléments distincts. Certains individus peuvent avoir plusieurs formes d’hypersensibilité.

Hypersensibilité émotionnelle

Lors de ce type de sensibilité accrue, on remarque une forte réaction aux stimulis émotionnel. Ici ce sont principalement les émotions qui sont décuplées. En effet, le ressenti et la perception de l’individu concerné sont multipliées. Ce qui signifie que c’est une personne très réceptive à son environnement et à ce qui l’entoure. Elle a également une forte émotivité et expressivité face aux situations qu’elles rencontrent. C’est une personne qui également tendance à éponger les émotions des autres.

Hypersensibilité sensorielle

Comme son nom l’indique, ce type d’ultra-sensibilité se caractérise par une sensibilité accrue du sens du toucher. C’est-à-dire qu’un simple effleurement peut gêner la personne concernée et atteindre tous ses sens. Ce sont généralement des personnes à fleur de peau.

Hypersensibilité immédiate ou retardée

L’ultra-sensibilité immédiate se déclenche donc directement à la suite d’un stimulis perçu. Par exemple certaines choses peuvent carrément couper l’appétit.

Pour l’hypersensibilité retardée celle-ci au contraire ralentit après coup. C’est-à-dire qu’à la perception d’un stimulis la réaction n’est pas immédiate mais se fait dans le temps. Par exemple, une situation ou un événement ne provoque aucune réaction chez l’individu sur le coup. Par contre au fil des jours, semaines, mois ou parfois même années, l’émotion prend de l’ampleur et se multiplie. Souvent c’est une blessure du passé qui continue de nourrir l’émotion.

Hypersensibilité olfactive

Tout comme pour l’hypersensibilité sensorielle, celle-ci est en lien à nos sens et ici particulièrement à l’odorat. En effet, ce type de personne est nettement plus sensible aux odeurs que les autres individus. Par exemple, cette personne rentre dans une pièce et détermine si l’odeur lui plait ou lui déplaît selon ses expériences déjà vécus.

Hypersensibilité auditive

Ici on parle d’hyperacousie, en effet ce type d’ultra-sensibilité est une intolérance à certains sons ou bruits. Certains peuvent provoquer des flashs ou des visions. Cela peut être inné ou acquis et se développe souvent à la suite d’un choc émotionnel ou d’un stress post-traumatique. Comme pour l’odorat, les sons font souvent écho à des expériences et situations déjà vécues.

Comment reconnaître un individu ultra-sensible ?

Grâce aux 5 types d’hypersensibilité que je t’ai donné, tu as déjà quelques caractéristiques d’une personne avec une sensibilité accrue. Toutefois je vais te donner d’autres caractéristiques.

Je tiens tout de même à préciser qu’il est évident que cet article ne te permet pas de déterminer si tu es une personne hypersensible ou non. Pour cela il faut réaliser différents test et se rapprocher de spécialiste comme des psychiatres. Toutefois, cela pourra quand même te donner une idée et peut-être même t’informer sur le sujet et pouvoir mieux comprendre certaines personnes de ton entourage.

Une personne hypersensible n’a donc aucune réaction linéaire face aux stimulations extérieures. L’hypersensibilité découle de l’histoire singulière de chaque personne. Que ce soit depuis sa vie intra-utérine, aux influences du contexte familial ou encore des gènes de la personne et de la société de manière générale, en quelque sorte on ne naît pas hypersensible on le devient.

Les individus hautement sensibles sont de vraies éponges émotionnelles et sont très empathiques. Ce sont des individus qui se laissent facilement touchées par les émotions des autres et qui en plus de ça les absorbe.

Les ultrasensibles ont plus de chances d’être de nature tolérante et patiente. Elles se sentent plus mobilisées et suscitées que les autres pour les mêmes situations. Ce sont également des individus qui s’investissent beaucoup dans les relations sociales, amicales, familiales et amoureuses. Ce sont des personnes consciencieuse et perfectionniste dans ce qu’elles entreprennent. Elles sont déterminées, ont d’énormes capacités pour analyser ce qui les entoure et de voir les choses sous différents angles.

Tout ce fouillis émotionnel les invites régulièrement à se poser beaucoup de question et à prendre du temps pur réfléchir et prendre des décisions. Face aux situations de faibles intensités émotionnelles l’hypersensible peut ne pas avoir de réactions immédiates. Ce qui peut le rendre froid et détaché de premier abord, alors que c’est tout le contraire. Une personne de nature timide et introvertie n’est pas forcément une personne hypersensible.

Si je devais te recommander un livre sur ce sujet ce serait : À fleur de peau de Saverio Tomasella.

Mieux vivre avec une hypersensibilité

Être hypersensible peut-être difficile à gérer au quotidien. Tous ces sens qui s’agitent, les émotions qui peuvent parfois prendre beaucoup de place, ce n’est pas forcément facile à vivre au quotidien. Pour ma part, parfois mes émotions peuvent complètement bouffer toute mon énergie. Il m’arrive même de ressentir des émotions contradictoires et au final de me sentir perdue. J’absorbe aussi beaucoup les émotions des autres, comme si je devais porter la souffrance du monde sur mes épaules. Je fais souvent passer les besoins des autres avant les miens. À force de travailler sur moi j’ai appris à mieux gérer ma sensibilité, voici quelques conseils que j’ai à te donner.

Se connaître

Pour mieux comprendre ton hypersensibilité et savoir comment tu pourrais mieux le gérer au quotidien, tu dois développer ta connaissance de soi. Si ce n’est pas le premier article que tu lis sur mon blog, ce n’est donc pas la première fois que je te parle de la connaissance de soi. Cela te permet de mieux appréhender différentes situations. De découvrir quelles blessures sont encore présentes. Comprendre tes émotions et sensations. Grâce à cette introspection tu sais ensuite quelles actions tu peux mettre en place. À lire, comment et pourquoi réaliser ton introspection + workbook gratuit à télécharger.

Accepter

L’acceptation est essentielle et tu ne dois pas renier, ni dissimuler ce don que tu as. Si tu souhaites par la suite pouvoir mettre à profit ton hypersensibilité et vivre en harmonie avec tu dois la percevoir comme une qualité plutôt qu’un défaut. Tu dois la considérer comme une chose positive et enrichissante pour toi. Comme je te disais, c’est quelque chose que 80% de la population n’a pas la chance de posséder.

L’exprimer

L’une des meilleures façons de vivre en harmonie avec sa forte sensibilité c’est de l’exprimer au monde. Tu as des choses à apporter aux autres et tu ne dois pas te retenir de la partager. Ton sens de l’écoute et de l’empathie est un atout pour ton entourage. La sensibilité s’exprime plus facilement dans des activités créatives qui te permettent de montrer qui tu es.

Lâcher prise

Si tu es hypersensible, tu es sûrement une éponge à émotion. Entre les tiennes et celles des autres, tu peux parfois te sentir submerger. La meilleure chose que j’ai apprise c’est le lâcher prise. Tu dois laisser de côté les émotions qui te provoquent de la souffrance. Plus tu concentres ton énergie sur une émotion, plus tu lui accorde de l’importance, plus elle prend de l’ampleur. À lire, comment réussir à lâcher prise au quotidien ?

Une technique que j’ai découvert dans le livre « l’équation du miracle » par Hal Elrod, c’est la règle des 5 minutes. Elle consiste à se laisser se sentir mal face à une situation mais pas plus de 5 minutes. En pratique, à chaque fois que tu vis une déception, un échec ou que tu es face à un résultat indésirable, tu règle ton minuteur sur 5 minutes et tu exprimes ta colère, frustration, ce que tu ressens.

À retenir

L’hypersensibilité n’est pas une maladie, ni une pathologie mais bien un trait de caractère. Bien que cela puisse être difficile de vivre avec au quotidien, en apprenant à mieux connaître ton ultra-sensibilité tu pourras trouver des solutions pour être en harmonie avec. Ce trait est à percevoir comme quelque chose d’enrichissant et de positif pour toi. C’est une qualité à valoriser et à exprimer. Pour te renseigner sur le sujet tu peux trouver d’autres articles de blog ainsi que des livres comme celui que je t’ai recommandé. Comprendre, accepter et exprimer sont pour moi les 3 choses importantes pour mieux vivre avec l’hypersensibilité.

Souhaites-tu me rejoindre sur ma liste de navigateur ? Telle une newsletter, en t’inscrivant à ma liste tu seras informée des nouveautés du blog et lorsqu’un nouvel article est en ligne. En guise de bienvenue tu recevras également une fiche contenant 4 exercices pour que tu puisses travailler sur ta confiance en soi.

Fais-tu partie des 20% à être hypersensible ? Comment le vis-tu au quotidien ?