4 exercices qui t’aideront dans la gestion de tes émotions

par Fév 8, 2021Bien-être, Développement personnel

Les émotions sont des éléments qui régissent un peu tous notre vie. Elles sont présentes qu’on le veuille ou non, et même lorsqu’on essaie de les refouler, on finit toujours par se prendre le revers de la médaille. Les émotions, qu’elles soient vécues de manière agréable ou non, sont bien souvent des réponses à des événements inattendus ou inconnus. C’est la façon que l’esprit à d’exprimer par le corps ce qu’il se passe au fond de soi.

Lorsqu’on ressent une émotion non agréable, nous avons tendance à vouloir la refoulée ou à la ridiculiser. Qui n’a jamais entendu dire « les hommes contrairement aux femmes, ça ne pleure pas ». Car la façon dont nous avons de gérer nos émotions, est la somme de l’éducation que nous avons eue, et de la société dans laquelle nous avons évolué et vivons.

Chaque personne gère et perçoit des émotions de manière différentes. Comme je t’ai déjà dit, pour une même situation, chaque personne va réagir de manière propre à soi et différentes des uns et des autres.

Ma mauvaise expérience avec les émotions

Pendant un temps, j’étais du genre à beaucoup intérioriser mes émotions. Qu’elles soient agréables ou non, face aux autres j’essayais tant bien que mal à cacher ce que je ressentais vraiment. D’une part, parce que je suis une personne qui a parfois du mal à s’ouvrir aux autres. Et d’un autre côté, parce que j’ai peur de laisser transparaître une forme de faiblesse.

Au début de ma dernière rupture, je prenais beaucoup sur moi. J’avais déjà beaucoup de problèmes personnels et d’émotions pas agréables que j’intériorisais déjà. Et puis un jour on peut dire que c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase (on pourrait même dire la piscine) et je me suis pris une avalanche émotionnelle.

Tout ce que je contenais en moi et que je ne voulais pas montrer, je me suis tout repris d’un coup. Parce que j’en contenais déjà beaucoup trop. Cette crise a fini par passer et une fois bien remise de ma dépression, j’ai pris conscience de cette erreur.

Depuis, j’ai découvert le développement personnel et je me suis informée sur la gestion des émotions. Je savais que c’était l’une de mes problématiques et une chose sur laquelle je devais travailler pour mon bien-être.

Trois ans plus tard, ma perception sur les émotions que je peux ressentir est complètement différente. Ce changement d’état d’esprit face aux différentes émotions que l’on peut ressentir, a été un premier pas pour travailler ensuite à la bonne gestion de celles-ci, sans retourner dans le contrôle. Désormais, je me sens beaucoup plus en harmonie avec moi-même et je vis moins difficilement les émotions moins agréables à vivre.

Comment renouer avec ses émotions?

Renouer avec ses émotions est une chose importante lorsqu’on a envie de mieux les gérer. Renouer avec ses émotions cela veut dire arrêter de vouloir les contrôler et de les intérioriser. Nos émotions sont là pour être vécue et exprimée. Il existe différentes façons d’exprimer ses émotions et ce qu’on verra à la suite.

Lorsqu’une émotion moins agréable surgit, tu dois arrêter de te mette sur la défensive et à vouloir la rejeter ou la ridiculiser. Ridiculiser une émotion est bien souvent la première façon que nous avons de la refouler. On n’accepte pas la présence de cette émotion et on ne veut pas la vivre.

En renouant avec tes émotions, tu apprends à mieux les gérer grâce à différentes méthodes. Gérer ses émotions cela veut dire, trouver un équilibre de manière à ce que tu puisses exprimer l’émotion, sans que celle-ci ne te porte préjudice ou autres. Comme la colère, la frustration, ou la tristesse, qui sont des émotions qui parfois, lorsqu’on les laisse trop prendre de l’ampleur sur nous, finissent par nous faire prendre des décisions qu’on regrette.

Car en effet, nous avons parfois tendance à vouloir intérioriser nos émotions. Mais parfois nous avons tendance à accorder tellement d’importance à nos sources de souffrances qu’on finit par amplifier des émotions moins agréables. Ce qui crée un cercle vicieux. On finit par s’enterrer dans notre émotion. Et au final ce n’est plus vivre l’émotion, mais laisser celle-ci prendre le pouvoir.

Mieux gérer ses émotions veut dire arrêter les rapports de force et trouver le juste équilibre.

4 exercices pour apprendre à mieux gérer ses émotions

4 exercices pour apprendre à mieux gérer tes émotions

1. Comprendre la présence et ta façon de gérer l’émotion

Le premier exercice à faire lorsque tu ressens une émotion désagréable est de te demander pour quelles raisons est-ce que cette émotion est apparue. Quel est l’élément déclencheur. ❓

Pour cela, il est évident que tu ne vas pas le faire sur l’instant même. C’est une réflexion à réaliser après avoir vécu une émotion non agréable.

Par exemple, tu as vécu une émotion intense avec une réaction assez vive. Tu peux te demander quelle est la VRAIE raison de ta réaction. Puis te demander de quelle manière plus adaptée tu pourrais réagir à cette situation.

Cette phase de réflexion est quelque chose qui personnellement, m’a beaucoup aidé. Lorsque j’ai remis en question ma façon de gérer mes émotions, j’ai pu avoir des déclics, comprendre des choses sur moi et aussi changer ma perception.

Désormais, lorsque cela m’arrive, je prends toujours un moment pour me recentrer sur moi et réfléchir à la mauvaise gestion que j’ai pu avoir de mes émotions, lorsque cela arrive.

2. Les situations à éviter et qui nous permettent de gérer nos émotions

Notre gestion des émotions ne peut pas toujours être parfaite. Pour certaines situations auxquelles on se retrouve confrontées, on peut avoir le pouvoir de les éviter. Grâce à l’exercice précédent, tu as compris la source de tes émotions. Tu peux donc déterminer quelles sont les situations que tu peux éviter.

Par exemple, pour ma part, j’ai pu identifier des situations avec des émotions désagréables (comme la colère) que je pouvais éviter. Comme le fait de penser à la tenue que je vais mettre pour telle soirée à la dernière minute. Donc me retrouver confrontée au stress et donc à la colère, parce que je ne trouve rien qui me va, étant donné que je suis dans un mauvais état d’esprit à cause de cette contrariété. Parfois tu vois, c’est un enchaînement que tu pourrais éviter si dès le début tu avais anticipé.

Il est évident qu’on ne peut pas toujours anticiper ce que l’on va ressentir ou vivre. Cependant, tu seras d’accord avec moi, qu’il y a des situations du quotidien sur lesquelles tu peux agir en les évitant.

💡 Pour cela, tu peux faire une liste et réfléchir aux types de situations du quotidien qui te font ressentir des émotions négatives et que tu pourrais éviter. Une fois que tu as ta liste, trouve pour chacune de ces situations une solution d’évitement. Une nouvelle façon de procéder en quelque sorte.

3. L’écriture

L’écriture est un exercice dont je te parle très souvent. Parce que c’est l’une des façons que nous avons de nous exprimer. Qui dit nous exprimer, dit extérioriser nos émotions et ce que l’on refoule en soi.

L’écriture est un bon exutoire et bon défouloir pour vider tout ce qui se passe dans ta tête et toute la surcharge mentale accumulée au cours de la journée. L’écriture peut se pratiquer de différentes façons:

  • Tu peux faire de l’écriture libre. Comme elle porte bien son nom, il s’agit tout simplement d’écrire ce que tu désires. Il n’y a pas de règle à suivre et tu écris ce dont tu as envie.
  • Tu peux faire des exercices d’écriture. Certains exercices, comme écrire une lettre à destination de quelqu’un envers qui tu as des ressentiments (sans lui envoyer), peuvent vraiment être libérateur et t’aider à exprimer ce que tu n’oses pas dire.
  • Tu peux tenir un journal de bord. Un journal de bord est un journal dans lequel tu écris tous les jours. C’est un peu comme un journal intime, où tu écris ta vie et tes aventures.
  • Tu peux écrire des histoires. Raconter des histoires, peut aussi être une bonne façon d’exprimer ces émotions d’une autre façon. Selon l’histoire que l’on raconte, parfois elle peut-être animée par une émotion en particulier.

À lire: l’écriture pour apprendre à se libérer de nos pensées.

4. La respiration pour gérer ses émotions

La respiration est un point d’ancrage. Ce point d’ancrage te permet en cas de forte réaction émotionnelle, de réussir à te concentrer sur celle-ci, et ainsi, réussir à mieux gérer une émotion vive sur un instant T. ⚓

La cohérence cardiaque permet d’apprendre à contrôler sa respiration afin de réguler son stress et son anxiété. Lorsque tu vis une émotion désagréable, cet exercice peut t’aider à te concentrer plus facilement sur ta respiration (après de l’entrainement) et donc de calmer plus facilement tes esprits afin de pouvoir gérer la situation si besoin.

Parfois nos émotions peuvent nous brouiller l’esprit et nous faire prendre des décisions pas toujours judicieuses. Lorsqu’on répond par l’instinct on peut réagir de manière violente face à la colère. C’est là que la gestion des émotions est importante pour justement prendre le dessus sur la colère et rester clair dans son esprit. Ton émotion s’exprimera lors du contrecoup, une fois que tu seras à tête reposée.

Un travail quotidien

Apprendre à mieux gérer ses émotions est un travail qui se fait tous les jours et dans le temps. Ce n’est pas du jour au lendemain que l’on apprend à canaliser sa colère ou encore à se sortir d’une profonde tristesse. Nos émotions ne sont pas des éléments contre lesquels il faut combattre. Nos émotions peuvent nous aider à mieux nous comprendre, mais aussi à nous indiquer ce qui est bon ou pas pour nous. En les écoutant, elles peuvent nous aider dans nos prises de décisions. Quelle est ta relation avec les émotions?

0 commentaires

Une réaction suite à cet article? Fais-moi part de tout ça en laissant un mot!