ZOOM sur le métier de blogueur professionnel

par Mar 31, 2021Entreprenariat0 commentaires

Parmi tous les métiers qui ont émergé ces dernières années avec internet et les réseaux sociaux, je nomme le métier de blogueur. Pour ma part, cela fait déjà depuis 4 ans que je gère et anime un autre blog sur le domaine du bien-être. Et être blogueur, ce n’est pas être avec son ordinateur portable, confortablement installé sous les cocotiers. Je suis persuadée que c’est le cas de certains, mais crois-moi que dans la plupart du temps, être blogueur ce n’est pas ça.

Face à ces nouveaux métiers du web qui émergent, j’avais aujourd’hui envie de te présenter le métier de blogueur. En quoi cela consiste le fait d’être blogueur et quelles sont ses tâches quotidiennes? Je réponds à toutes ces questions, et je vais aussi te partager mon expérience professionnelle. (Car oui être blogueur c’est un vrai métier).

Le métier de blogueur professionnel, en quoi cela consiste

Les qualités d’un bon blogueur

Avant de te donner les tâches et une journée type d’un blogueur, j’avais envie qu’on voit un peu ensemble quelles sont les qualités, savoir être et savoir faire qui sont importants à développer si tu souhaites devenir blogueur. Si tu te reconnais dans presque tous ces points, alors le métier de blogueur devrait te plaire!

La polyvalence à tout point de vue

Le premier élément que je tenais à mettre en avant sur le métier de blogueur, c’est que c’est un travail qui demande beaucoup de polyvalence, et ce dans différents domaines. Tout d’abord, il y a ton expertise dans ton domaine niche. Mais il y a également tout l’aspect technique, organisation et gestion qui découlent du fait de développer et animer un blog.

Non blogguer ne consiste pas tout simplement à rédiger des articles de blog et à répondre aux commentaires. Un blogueur va devenir un réel couteau suisse au fil de son expérience, car il sera amené à développer des connaissances et compétences dans des domaines tel que le codage, le langage web, le marketing, la vente, l’animation d’une communauté, etc.

Pour ma part, je sais que mes 4 ans de blogging avec mon autre site internet, m’ont permis de développer énormément de connaissances et compétences dans divers domaines. Moi qui suis une multi passionnée, le fait de créer un blog m’a aidé à me sentir plus épanoui au quotidien. Car j’ai toujours de quoi apprendre dans ce domaine et de quoi m’améliorer.

Savoir se montrer patient

Pour un blogueur qui fait tout par lui-même et qui gère tous les aspects de son site internet seul, alors cela va lui demander d’être patient avec lui-même. Créer un site internet pour avoir un blog, c’est beaucoup de travail. Surtout lorsqu’on débute. Tu vas avoir énormément de choses à apprendre, et tu vas devoir essayer et tester plein de choses pour trouver en quelque sorte ton blogging plan (comme un business plan), et d’avoir un projet clair et précis.

Bien souvent lorsqu’on veut créer un blog, on n’a pas forcément de connaissances, ni de compétences dans le domaine. Mais surtout, on ne prend pas forcément le temps de se poser et de réfléchir concrètement à notre projet, le message qu’on veut faire passer, nos objectifs et aussi et surtout à qui on s’adresse.

Pour ma part avec mon second site internet, à ses débuts je n’avais réfléchi qu’à certains aspects de mon blog. Mais j’avais beaucoup de zone d’ombre sur mon projet, et des choses sur lesquelles je n’étais pas vraiment clair. Du coup je ne publiais pas régulièrement et je n’avais pas vraiment d’objectif en-tête. Par la suite en travaillant sur le fond de mon projet, j’ai pu trouver de la clarté et connaître mon message.

Créer et développer un blog lorsque tu débutes et avec un petit bagage de connaissances, alors tu vas avoir besoin de beaucoup de patience.

Aimer apprendre et développer ses compétences

Un blogueur est également une personne qui aime apprendre. Comme j’ai pu te le dire dans les précédents points, être blogueur on le devient. Pour cela, tu vas devoir apprendre, développer tes connaissances et tes compétences.

Un blogueur doit aimer apprendre et développer ses compétences. Cela fait partie de ton travail quotidien que d’apprendre et te tenir informée des nouveautés dans ton domaine. Pour développer ton blog, ta communauté et ton projet, tu vas avoir besoin d’améliorer tes connaissances et aussi de te tenir informée sur ton domaine d’activité.

Ne pas avoir peur d’être visible

Un point tout de même important à mettre en évidence sur le métier de blogueur, c’est que d’une certaine façon, la visibilité et le fait d’être vu et lu des autres ne doit pas être un frein pour toi. Bien que tu puisses blogguer de manière anonyme, ou ne pas te montrer réellement, avoir un blog c’est tout de même s’exposer face aux autres. Exposer une partie de qui nous sommes aux yeux de tous.

Il est important de se demander avant de se lancer si on se sent vraiment prêt à être visible par rapport aux autres. Au fur et à mesure que ta communauté et ton projet vont évoluer, tu auras de plus en plus de visibilité. En tant que créateur de contenu, on est bien souvent confronté au syndrome de l’imposteur. Cela demande donc aussi d’avoir confiance en soi et de croire en son projet.

Une journée type pour un blogueur

Le métier de blogueur t’intéresse et tu aimerais donc savoir approximativement à quoi ressemble une journée type d’un blogueur. Tu vas trouver à la suite une liste non exhaustive des tâches que le blogueur peut être amené à faire.

Bien entendu je n’ai pas tout noté ici, sinon l’article serait beaucoup trop long. J’ai essayé de regrouper en catégorie. Toutefois, cela te donne déjà un très bon aperçu des tâches récurrentes et de ce que cela sous-entend la gestion et la création d’un site internet.

  • Création de contenu (rédaction article blog, newsletter, Pinterest, création de post pour les différents réseaux sociaux donc image + texte). Cela peut représenter plus de 40 contenus au total à créer par mois.
  • Analyse statistique. Suivre les stratégies et actions mises en place afin de déterminer leur impact. Évaluer la nécessité de changer ou d’abandonner une stratégie.
  • Veille d’information
  • Interagir avec son audience (répondre aux mails, messages, commentaires, créer des stories…)
  • Administration du site web (mise à jour, optimisation SEO, amélioration de l’expérience utilisateurs, etc)
  • Organisation et gestion (ligne éditoriale, calendrier éditorial, suivi des posts, projets, etc)
  • Construire, gérer et animer une communauté autour de son projet

L’évolution d’un blogueur

Tu te doutes, un blogueur en réalité n’en reste jamais réellement un. En effet, à force de développer un blog ou un projet blogging, au fil du temps ton projet va tendre à évoluer et tu vas te spécialiser dans un métier spécifique du web. Par exemple, rédacteur web, community manager, infopreneur, journaliste, assistante blogueur, etc.

En réalité, le métier de blogueur demande tellement de polyvalence, que tu vas toucher un peu à tout dans le domaine du web. Un blogueur c’est comme un couteau suisse. À force de développer tes compétences et tes connaissances dans le domaine du web, c’est de là que tu vas pouvoir te rendre compte de ce que tu préfères dans ton métier.

Cela te donnera peut-être envie de te spécialiser dans une compétence en particulier. D’en faire ton domaine d’expertise, et par la suite de proposer tes propres offres de produits et de services.

Comment gagner de l’argent quand on est blogueur

On est d’accord, depuis tout à l’heure je te parle de blogueur dans un contexte professionnel, cependant là tu dois commencer à te demander comment est-ce qu’un blogueur professionnel gagne sa vie? Comment fait-il pour pouvoir se tirer un salaire et pouvoir vivre convenablement?

Pour un blogueur, la rémunération va principalement provenir de publicités, partenariats, articles sponsorisés et autres. Toutefois, avant qu’un blogueur ne puisse réellement se verser un salaire, il doit travailler sur sa visibilité et le trafic de son site internet.

Le métier de blogueur ressemble beaucoup à celui de Youtubeur ou encore Influenceur. Car en effet leurs moyens de rémunérations sont les mêmes. Ils créent du contenus qu’ils diffusent sur leur plateforme principale (blog, youtube, instagram). Puis ils se rémunèrent par le biais de partenariats avec d’autres marques, en participant à des événements, par la publicité, etc.

Pour réussir à réellement bien se rémunérer et gagner sa vie, comme je t’ai dit un peu plus haut, un blogueur peut décider par la suite de se spécialiser dans un domaine et ainsi proposer ses propres offres de produits et de services. Mais il ne sera alors plus réellement un blogueur professionnel, sauf s’il continue à développer les sources de revenus « primaires » que je t’ai listé juste avant.

Je ne pourrais pas te donner de salaire moyen, car pour moi, tout cela va dépendre de ton investissement, mais aussi de ta niche. En faisant des recherches, j’ai pu voir qu’on disait souvent 2 500e brut pour un débutant. Mais je préfère être honnête avec toi, avant que tu n’atteignes 2 500 brut, il va te falloir énormément de travail avant d’en arriver là. En simple débutant, sans avoir construit encore sa communauté, cela me paraît difficile de réaliser 2 500e en 1 mois.

Formations et accessibilité

Comme pour le métier de Youtubeur ou d’Influenceur, pour devenir blogueur professionnel, tu n’as pas réellement besoin de diplôme. Toutefois, si tu en as la possibilité, je te recommande de te diriger vers des formations et diplômes en lien au domaine du web, réseaux sociaux, communication, littéraire, etc.

La deuxième recommandation que j’ai à te donner, c’est aussi d’avoir un bon bagage de connaissances dans le domaine niche de ton blog. En soi, si tu n’as aucune compétence dans la technique d’un site internet, ce sont des choses que tu peux et que tu vas apprendre au fur et à mesure. Mais en ayant déjà une bonne expertise de ton domaine niche, c’est à mon sens le plus important.

Pour apprendre à créer un blog, tu peux trouver pas mal de formations dans le domaine. Certaines peuvent être financées par ton compte CPF (un solde que tu as à ta disposition lorsque tu es dans la vie active et qui te permet de te former sans débourser tes propres sous). Mais pour d’autres peut-être plus spécifique et bien souvent développé par des entrepreneurs, alors tu vas devoir te créer un budget formation si tu en as les moyens.

Même si le métier de blogueur ne demande pas de diplôme ou de formations spécifiques, tu verras que tu vas toi-même chercher à te former dans différents domaines. Pour ma part j’investis régulièrement dans des formations. C’est important dans un métier qui évolue perpétuellement.

Alors le métier de blogueur te donne envie?

Les nouveaux métiers qui émergent, qu’on se le dise, font rêver et donne envie, c’est vrai. Surtout dans la manière où cela est bien souvent présenté. Mais il est important pour toi de garder ce chiffre en tête: 1 blogueur sur 2 abandonne son projet dans les 6 premiers mois.

Pourquoi? Parce que bien souvent on néglige le travail et la disponibilité que demande la création, le développement et la gestion d’un site internet avec un blog.

0 commentaires

Une réaction suite à cet article? Fais-moi part de tout ça en laissant un mot!