Salut matelot ! J’espère que tu vas bien et que tu passes une bonne semaine. Aujourd’hui on se retrouve pour un article que je prévoyais d’écrire depuis un moment déjà. J’ai abordé à travers différents articles la méditation. Et si je t’en parle régulièrement c’est car elle est vraiment bénéfique pour le corps et l’esprit.

Dans cet article je vais te présenter la méditation et ses bienfaits. On verra par la suite comment la pratiquer.

Qu’est ce que la méditation ?

La méditation est une pratique mentale qui consiste à fixer son attention sur un objet, une pensée ou une émotion en particulier. Toujours dans l’observation et non dans le jugement de ceux-ci.

Cette pratique existe depuis des millénaires si ce n’est plus. On l’associe souvent à différentes cultures et religions comme le bouddhisme ou l’hindouisme pour n’en citer que quelques-unes. Cependant elle se popularise ces dernières années part ses effets positifs sur la santé mentale et physique. Bien que cette pratique soit en lien avec la spiritualité, rien n’empêche de la pratiquer pour son bien-être personnel au contraire.

Tous les bienfaits de la méditation sur le corps et l’esprit

Des milliers d’études et recherches ont étés menées ces dernières décennies concernant les bienfaits de la méditation. Comme par exemple les effets de cette pratique sur le cerveau ou encore sur le bien-être. Découvres ce que la méditation peut t’apporter.

Moins de stress et d’anxiété

Autour de nous, on est confronté à des centaines de sources de stress et d’angoisse au quotidien. Certaines personnes ont plus de facilité que d’autres à ne pas se laisser submerger par celles-ci. Si tu es une personne sujette au stress et angoisse, cette pratique peut vraiment t’aider à apaiser ton mental ainsi que les émotions négatives que le stress peut engendrer.

Lors d’une séance de méditation, tu es en état de pleine conscience. Cet état te permet d’observer ton état d’esprit ainsi que les émotions qui t’anime à ce moment. Ainsi, tu peux découvrir quelles sont les situations sources de stress et prendre du recul sur celles-ci. Tu arriveras plus facilement à te détacher des situations et sentiments anxiogènes. Ta respiration est également plus calme et profonde ce qui permet d’apaiser ton esprit.

La méditation te permet lors de nouvelles situations de stress, à contrôler ta respiration et ton attention afin de te calmer. Pour ma part, étant une personne qui stress énormément et parfois inconsciemment, lorsque je me sens stressée, je me concentre sur ma respiration et sur le moment présent. Au bout de quelques minutes je commence à me sentir mieux. Lors d’une crise d’angoisse, je fais une longue séance de méditation afin de me concentrer sur moi et ce que je ressens.

Stimuler le cerveau

Comme je te disais, des études neurologiques ont permit de découvrir les effets de la méditation sur le cerveau.

Pour ne pas aller trop dans les détails, des recherches ont montrés que la pratique régulière de la méditation modifierait la structure du cerveau. Si tu ne le sais pas, le cerveau est un organe doté d’une grande plasticité. Celui-ci réagit et s’adapte à son environnement. C’est-à-dire que le cerveau à la capacité de créer, défaire ou encore de réorganiser les réseaux de neurones ainsi que les connexions. Par exemple, dans le cas où une personne est sourde, la zone consacrée à l’audition pourra presque disparaître pour laisser plus de place à d’autres sens comme le goût ou la vue.

Lors d’une séance de méditation les chercheurs ont donc pu observer que la matière grise augmentait dans certaines zones du cerveau. Ainsi certaines zones grossissent tandis que d’autres diminuent. Bien entendu, pour de tel résultat il faut pratiquer la méditation régulièrement et sur le long terme.

La méditation permet donc de stimuler la concentration, l’attention, la mémoire et l’apprentissage. Mais elle aide également à mieux contrôler les émotions, l’hyperactivité et l’impulsivité. Que demander de mieux ?

Réduire l’intensité de la douleur physique grâce à la méditation

Comme tu as lu dans le point précédents, la méditation influence la structure du cerveau dont les connexions neuronales. Les chercheurs ont donc pu observer qu’elle permettait également de diminuer l’intensité de la douleur physique. Ceux-ci sont dû à la réduction de l’activité cérébrale dans le cortex somatosensoriel primaire qui est à l’origine des stimulus de la douleur.

Pour arriver à un tel résultat, il faut des mois de pratique de la méditation. Cependant, ces études ont prouvés que cette pratique réduit de 40 à 50% la réponse cérébrale à la douleur.

Comment pratiquer la méditation ?

Quand on parle de méditation on s’imagine l’image d’un moine assit, les yeux fermés pendant des heures dans un silence sourd. En pratique ce n’est pas si différent de cette image. La seule différence est que tu ne seras pas déguisé en moine et pas durant une durée de plusieurs heures.

S’installer

Il est possible de pratiquer la méditation partout et quand tu veux. Avant de démarrer chaque séance, il est important de t’installer confortablement. En situation d’inconfort tu risques de sentir de la gêne et de ne pas être à 100% dans ta séance.

Concernant la position, tu peux choisir une position assise ou allongée selon tes préférences. Soit simplement sûr de ne pas être dérangé pendant cette séance !

Donner une intention avant chaque début de séance

Avant de démarrer chaque séance de méditation, au moment où tu es bien installé, poses une intention pour cette séance de méditation.

Cela peut être lâcher prise, te détendre, te sentir mieux, évacuer les pensées négatives, te concentrer sur toi. Cette intention représente l’objectif de ta séance.

La respiration

Une fois bien installée, commence à te concentrer sur ta respiration. Pour que ce soit plus facile, portes ton attention sur le bout de ton nez. Observes ensuite l’air entrer et sortir de tes narines. Concentres toi uniquement sur ta respiration. L’objectif est vraiment d’observer ! Il ne s’agit pas de juger et de commenter avec la petite voie dans ta tête ce qui ce passe. Observes simplement le rythme de ta respiration.

Tu observeras après quelques respirations que celle-ci se calme et devient profonde. Tu peux également te concentrer sur ton ventre, lorsque l’air entre et sort.

Lors de tes premières séances de méditation, je te recommande de simplement apprendre à poser ton attention sur ta respiration.

Si des pensées viennent se propager dans ton esprit au moment de ta méditation, laisses les s’échapper sans y prêter attention. Plus tu accordes ton attention sur une pensée, plus celle-ci sera intense. Laisses les donc s’en aller en les observant sans les juger et concentre-toi de nouveau sur ta respiration.

Tu verras qu’au fil des séances, de moins en moins de pensées viendront interférer tes séances.

Lorsque tu te sens plus à l’aise dans la méditation et que tu es pleinement concentré tu peux réaliser des scans, des visualisations ou encore t’introspecter.

Conclusion

La méditation est une pratique accessible à tous. Bonne pour la santé mentale et physique c’est une pratique à réellement intégrer dans son quotidien. Pour intégrer au mieux une nouvelle habitude, appliquer la technique des petits pas est l’une des meilleures façons. Pour démarrer dans la méditation, commences par des petites séances et augmentes la durée au fur et à mesure. Il est également possible de pratiquer la méditation à l’aide de séance guidée. Je t’ai déjà donné à plusieurs reprises une chaîne youtube que j’aime particulièrement utiliser. Bien évidemment tu pourras trouver d’autres chaînes qui le propose.

la méditation et ses bienfaits, comment la pratiquer au quotidien

En t’inscrivant sur la liste des navigateurs, tu recevras un courrier sur ta boîte mail tous les vendredi lorsqu’un article vient d’être publié. En guise de bienvenue tu recevras également une fiche contenant 4 exercices à faire pour améliorer ta confiance en soi tous les jours !

Pratiques-tu la méditation ? Si oui, quels bienfaits peux-tu observer depuis ?