7 actions qui m’ont aidé à me sentir mieux

par | Mai 2, 2019 | Développement personnel, Oser être soi

Hey matelot!

Ces dernières années, la dépression est devenue un fléau de notre société. En 2017, une étude a été réalisée par l’OMS. Où selon elle, plus de 300 millions de personnes dans le monde souffre d’un état dépressif. Ces chiffres alarmant ne cessent d’augmenter année après année. On constate même une augmentation de 18 % en 10 ans depuis 2005.

Sortir d’une dépression n’est pas si simple qu’on le pense. Il faut vraiment le vivre pour s’en rendre compte. Etant passé par là, écrire cet article était important pour moi. Car je sais qu’on peut rebondir et aller de l’avant même quand on se retrouve 10 pieds sous terre.

Dans cet article je te partage 7 conseils qui MOI m’ont aidé à aller mieux. Bien évidemment c’est à toi de les adapter selon tes besoins. De plus, je tenais à faire une partie sur la dépression, afin de mieux comprendre ce que c’est.

Qu’est ce que la dépression?

Avant de te donner quel conseil qu’il soit, il est nécessaire de savoir de quoi on parle dans cet article. On entend tellement le mot dépression, qu’au final on en perd la vrai signification et on l’utilise à toutes les sauces.

La dépression est une maladie qui se caractérise par des troubles de l’humeur. Elle peut toucher n’importe qui et à n’importe quel moment. Ce sont des troubles psychique qui entraîne une perte de motivation, de sommeil, de poids, d’intérêt et de la fatigue à long terme. La personne est submergée par une marée de souffrance autant physique que psychique. Parfois la personne elle-même, n’arrive pas à expliquer.

Il existe différents types de dépression. Les conséquences et les signes de ces troubles ne s’arrêtent pas à ceux cités précédemment. Allant jusqu’à la solitude, un repli sur soi, ralentissement psychomoteur voir des pensées noires. Et la liste est non exhaustive.

Il ne s’agit en aucun cas d’une faiblesse, ni d’un état définitif.

Différencier la déprime de la dépression

Il me semble aussi important de savoir différencier la dépression des petits moments de déprime. La déprime se traduit généralement par un état de tristesse et de fatigue général mais qui ne dure pas plus de quelques semaines. Avoir une période de baisse de moral et de découragement sont des expériences normales. Une dépression tu l’auras compris, est beaucoup plus complexe qu’une « simple » baisse de moral.

7 conseils pour se reprendre en main lorsqu’on est en dépression

Parler et extérioriser ses émotions

Je sais que parler à une personne de ce qu’on ressent, est de loin la dernière chose qu’on envie de faire. Par peur de ne pas être compris, entendu ou encore pris au sérieux.

Lorsqu’on souffre de dépression, il n’y a rien de pire que de continuer en enfouir ses émotions et sentiments. Plus tu intérioriseras ce que tu ressens, moins ça ira.

Quand tu retiens tes émotions, tu les accumules. A trop les accumulés, un jour ça peut exploser. C’est comme l’expression « la goutte qui fait déborder le vase ». Un jour tu n’arriveras plus à tout retenir et les dégâts sont beaucoup plus importants qu’en les extériorisant.

Trouve une personne de confiance, capable d’être à ton écoute. Quelqu’un ouvert d’esprit, compréhensif et bienveillant. Exprime ce qui te pèse sur le cœur et tout ce que tu retiens en toi. C’est un exercice difficile à réaliser la première fois. Mais après ton sac vidé, tu sentiras déjà un poids en moins. Prends cette habitude de dire les choses quand ça ne va pas.

Je tient à souligner qu’il est évidemment recommandé d’en parler à ton médecin traitant. Seul un professionnel pourra déterminer s’il s’agit d’une dépression ou non. Et si c’est le cas quel traitement ou quelles solutions seraient adaptée pour toi. Ces conseils sont en quelques sortes des mauvaises habitudes qu’il faut modifier.

Écrire pour se libérer

L’écriture a été une très bonne alternative pour moi. Quand ça ne va pas, je prends le réflexe de l’écrire. C’est une manière différente d’extérioriser ses émotions. Surtout lorsque la dépression est accompagnée de solitude et de repli sur soi.

Pour pratiquer l’écriture, tu peux écrire librement ou encore suivre des exercices. Si tu as le syndrome de la page blanche, les exercices te donneront des idées.

Pour en savoir plus sur l’écriture expressive je te recommande d’aller lire mon article sur le sujet. Dans celui-ci je t’énumère ses bienfaits et te propose également 4 exercices d’écriture à faire selon tes besoins.

Se reconnecter à son « moi intérieur »

En pleine dépression, on a le sentiment d’être perdue. On subit une grosse perte de confiance et d’estime de soi. On a l’impression de ne plus savoir qui on est vraiment.

Il s’agit de réapprendre à te connaître et de te reconnecter à ton moi intérieur. Pour réaliser ton introspection il n’existe pas des centaines de façons de faire.

Pour moi, la meilleure façon c’est de noter sur une feuille différentes questions. Puis de s’installer et de prendre son temps pour y répondre. Quand je me sens perdue ou lorsque j’ai l’impression de perdre pied, je fais ce petit exercice. Ça me permet de me recentrer sur moi et sur qui je suis.

La nature, ton meilleur allié face à la dépression!

La nature n’est pas seulement quelque chose qui nous entoure et qui est là pour faire beau. À force de s’enterrer chez soi et de la côtoyer de loin, on finit par l’oublier. Or, la nature peut devenir ton meilleur allié face à la dépression!

Des chercheurs on entreprit des études quant aux effets de la nature sur le corps et l’esprit. Que ce soit dans notre environnement personnel, au travail ou à l’école, les résultats sont clairs: productivité, concentration et créativité sont les maîtres mots.

Faire une promenade dans la nature joue un rôle anti-déprime sur le cerveau. Tel un effet apaisant, elle contribue à diminuer les ruminations, le stress et les pensées négatives.

« Être en contact avec la nature et la contempler est le meilleur passeport contre la morosité. »

Organise-toi régulièrement des petites sorties dans la nature. Si tu n’as rien à faire et que tu tournes en rond, sors dehors. Se balader, rester assise et contempler. C’est aussi réapprendre à regarder avec ses yeux, à observer autour de soi. Admirer les choses que tu vois tous les jours et remettre un peu de couleur dans ta vie.

Faire une activité que tu aimes

Suite à une démotivation et une perte d’intérêt, il faut rebondir. Ne laisse pas la dépression te prendre dans ses bras. Quand on a vraiment envie d’aller mieux, il faut savoir se donner un coup de pied aux fesses!

Je suis persuadée qu’avant ta dépression tu faisais des activités que tu aimais faire. Reconnecte-toi à tes passions et à ce que tu aimais faire auparavant.

Dans un premier temps, cela te permettra de te remémorer de bons souvenirs. De plus, avoir une occupation ne laisse pas la place aux pensées.

Développer une attitude positive

J’entends qu’il n’est pas simple d’être positive lorsqu’on est en pleine dépression. Cependant, c’est l’une des premières choses que j’ai appris à mettre en place et qui a le mieux fonctionné.

Le problème lorsqu’on vit une dépression, c’est que même les choses positives n’ont pas de sens. Tout se transforme en négatif. Même un diamant n’aurais pas de valeur ni d’éclat à nos yeux.

Pour devenir une personne positive, tu peux t’y prendre de différentes façons. Principalement il s’agit d’une vision des choses à modifier. Être négative, c’est un état d’esprit, une façon de voir la vie.

C’est comme si que tu changeais de paire de lunette. Tu enlèves ces veilles lunettes avec un filtre gris. Tu fonces à la boutique pour t’en acheter des neuves. Et magique, tu vois enfin la vie avec des couleurs!

Avoir une source de motivation, un objectif motivant

L’une des conséquences de la dépression, c’est la perte de motivation. Une démotivation générale, qui entraîne également une perte d’intérêt. Le problème, c’est que bien généralement, tu n’as même plus de projet. Tu n’as plus d’ambition, d’envie, ni d’objectif.

Se donner des objectifs dans la vie, c’est comme se donner une route à suivre. Il s’agit ici de retrouver ton chemin, de te redonner des ambitions.

Grâce à ton introspection, tu vas pouvoir y réfléchir. Je ne te dis pas de te donner des objectifs comme ça histoire de dire. Ces objectifs doivent correspondre à tes attentes, envies et besoins. D’où l’importance de la connaissance de soi. Toute fois, lorsque tu commenceras à te redonner des objectifs, des projets de vie vont s’installer progressivement.

Trouver une source de motivation est aussi primordiale pour toi. Surtout dans les débuts. Tu risques de te décourager dès le moindre problème. Cherche une source qui te redonneras de la volonté et qui te pousse à avancer.

Conclusion

Rome ne s’est pas fait en un jour. Sortir d’une dépression non plus. Soigner une dépression demande beaucoup de temps et de travail personnel. Parler autour de soi est important. L’acceptation est la base de tout changement. Ensuite il faut s’armer de beaucoup de volonté et d’effort. Trouve des sources de motivation, fait des choses que tu ne faisais plus. Réapprends à apprécier tous les petits moments de la vie. Utilise la technique des petits pas lorsque tu veux changer des habitudes.

Je tiens à préciser, que dans le cas d’une dépression il est recommandé d’en parler à ton médecin traitant. Cela n’engage en rien mais l’avis d’un professionnel est toujours important.

Rejoints les autres navigateurs en t’inscrivant juste en dessous! Et reçoit n cadeau de bienvenue: 4 exercices pour développer ta confiance en soi!

Es-tu passé par cette expérience? Si oui qu’est ce qui t’a aidé à guérir?