L’écriture pour apprendre à se libérer des pensées

par | Juil 5, 2019 | Développement personnel, Développer ton mindset

L’écriture et moi sommes amis depuis un long moment maintenant. Depuis petite, je prends l’habitude d’écrire mes tracas dans un journal 📔. Étant une personne qui intériorise beaucoup, l’écriture me sert de déchetterie quand il faut évacuer. Comme un journal poubelle où j’écris toutes les pensées négatives, tracas et angoisses. Je suis sûr que toi aussi tu retiens beaucoup de choses en toi. Que ce soit pour ne pas blesser ton entourage. Ou encore, car tu ne peux l’exprimer à quiconque. Dans ce cas, tu seras ravi de découvrir que l’écriture est une formidable alternative 🤗.

Dans cet article, je vais te détailler différents bienfaits de l’écriture. Puis je t’expliquerais comment pratiquer l’écriture au quotidien et te présenter 4 exercices à réaliser selon tes besoins.

Les bienfaits de l’écriture sur ton état d’esprit

Notre esprit est une machine qui tourne en permanence. Parfois les pensées sont telles, qu’il est presque impossible de s’arrêter de cogiter 🤯. En même temps, nous avons en moyenne 60 000 pensées qui traversent notre esprit par jour. Et pas besoin d’être de mauvaises humeurs pour ruminer. Parfois, il suffit qu’un événement te remplisse de joie ou de hâte pour que tu ne penses qu’à ça. Comme quand quelque chose de négatif te tombe dessus sans prévenir et la machine à rumination se met en route. Dans tous les cas, tu aimerais réussir à calmer ces pensées d’une façon ou d’une autre.

L’écriture ✒ est le remède qu’il te faut. En écrivant tout ce que tu as dans ton esprit, les pensées s’évacuent au fil des lignes. Tu fais descendre la pression et tu deviens plus lucide. Si tu cherches des réponses, l’écriture peut également t’aider à les trouver. Quand ça ne va pas et que tu te sens tracassé, elle peut également t’aider à extérioriser ce qui pèse sur ton cœur. De même qu’en en faisant une habitude, tu gagneras en qualité de sommeil. Car les ruminations t’empêchent de dormir et te font passer de mauvaises nuits.

Des études ont d’ailleurs démontré que l’écriture permet de soulager les douleurs physiques. Ou encore de diminuer le stress et les symptômes de dépression. Pour ma part, lorsque j’étais en période dépressive, j’écrivais énormément. Je pense sincèrement que cela m’a beaucoup aidé à garder l’esprit clair.

Comment pratiquer l’écriture?

« Quoi que vous écriviez, coucher des mots sur le papier est une forme de thérapie qui ne coûte pas un centime. » – Diana RAAB

Citation tiré du livre Miracle morning de Hal Elrod.

La meilleure solution pour pratiquer l’écriture régulièrement, c’est de tenir un journal. Tu peux autant choisir un format papier, comme un carnet. Ou encore préférer le format numérique grâce à un logiciel de frappe comme Word. À toi de choisir ce qui te convient le mieux et avec lequel tu te sens le plus à l’aise.

Tu peux instaurer un temps chaque semaine ou même chaque jour selon tes préférences pour écrire. Adapte le temps selon tes besoins. Cependant, écrire des gratitudes ou des pensées positives tous les jours est recommandé! En effet, cela te permet d’entretenir un bon état d’esprit, car les pensées positives sont beaucoup plus puissantes que les négatives. Si tu connais un peu la loi d’attraction, tu sais que tes pensées et émotions jouent un grand rôle dans l’application de cette loi universelle.

À lire: qu’est-ce que la loi d’attraction et comment la pratiquer dans son quotidien.

Tu peux également tenir un journal pour les pensées négatives et un pour les pensées positives. Ou même intégrer un code couleur dans un seul journal pour retrouver facilement les pensées positives. Ton journal peut devenir une réelle source de motivation. Comme le carnet de réussite dont je te parlais dans l’article sur comment rebooster ta confiance en soi.

Je pense que le plus important reste de le faire par envie et plaisir et non par obligation. Pour ma part, j’ai des périodes où je ressens plus le besoin d’écrire que d’autres. Mais je sais qu’à chaque fois que je prends mon carnet d’écriture et mon stylo, c’est par envie et par ce que j’en ressens le besoin.

À lire: Pratiquer la gratitude quotidiennement grâce au journal de gratitude.

4 exercices d’écriture à réaliser selon 2 types d’expériences

Je me libère des pensées négatives

Lorsqu’une expérience vécue, passée ou même actuelle me préoccupe voici 2 exercices que je peux pratiquer:

1️⃣ Le premier exercice consiste à décrire toute la situation négative vécue. J’écris comment cela a démarré et quelles sont les personnes concernées. Je détaille ensuite les conséquences de cette expérience, que ce soit sur moi ou mon environnement de manière générale. J’exprime également mon ressenti et comment j’ai vécu la situation. Mais aussi toutes les pensées négatives qui en découlent. Par exemple le fait que j’ai pu perdre confiance en moi ou aux autres. Ainsi, je me sens complètement vidé à la fin. Une fois que toutes les pensées reliées à cette expérience ont été écrites, je trouve parfois des réponses ou des solutions. Mais surtout cela me permet d’extérioriser mes pensées et de passer à autre chose.

2️⃣ Pour le second, je m’adresse à une personne en particulier. Quand tu ressens énormément de rancœur envers une personne e que tu n’arrives pas à pardonner, une solution peut être de lui écrire une lettre. Bien évidemment tu ne lui enverras pas. Le but est d’exprimer tout ce que tu ressens envers cette personne. Les causes, conséquences et le pourquoi du comment. Ne te donne pas de limite dans les mots que tu emploies et lâches vraiment tout ce que tu as sur le cœur. Une fois que tu auras fini cet exercice tu te sentiras soulagé d’un poids en moins. Pour ma part c’est un exercice qui a vraiment été bénéfique. Il m’a aidé à extérioriser tout ce que j’avais sur le cœur par rapport à certaines personnes de ma vie et de passer à autre chose. De les laisser sortir de ma vie et d’arrêter de m’accrocher à ces expériences parfois douloureuses.

J’apprends à mettre les choses positives (seulement) en avant

Il est tout aussi important d’apprendre à mettre en avant les choses positives qui nous arrivent au quotidien. Comme je te disais, je préfère les écrire le matin. Perso, ça me met de bonne humeur et ça entretient mon optimisme 😁.

1️⃣ Le premier exercice consiste à décrire chaque jour une situation positive qu’il t’est arrivé dans la journée. Si tu écris le matin, décris une situation de la veille. Ainsi, tu donnes l’occasion à ton esprit de se centrer quelques minutes sur le positif. Tu pourras t’en servir en les relisant pour puiser du réconfort quand ça ne va pas. N’oublie pas d’écrire ton ressenti, donc les émotions et sentiments que tu as ressentis sur le moment. Ou encore si cette situation a répondu à un de tes besoins ou envie.

2️⃣ Pour le second cela concerne lorsque tu vis un événement négatif. L’objectif ici est d’écrire ce que tu peux tirer de positif de cette expérience. Dans chaque mauvaise expérience tu trouveras toujours quelque chose de bon à prendre. Être une personne optimiste c’est ça. Cet exercice te permet de cultiver cette qualité. Mais également de voir autrement cette situation. Cet exercice demande un peu plus de réflexion que les précédents. Cependant il peut être constructif et t’aider à modifier ta perception.

À lire: comment remodeler l’image et la perception que tu as de toi-même, de tes expériences ou du monde qui t’entoure.

Conclusion

L’écriture est indéniablement une pratique à appliquer régulièrement. On peut également l’a nommer: la graphologie. Non seulement elle permet de se libérer des pensées. Mais également de se centrer, réfléchir, évoluer et d’apprendre à cultiver un état d’esprit positif. Il existe différentes façons d’écrire. Que ce soit librement ou sous forme d’exercice comme je t’ai présenté. C’est à toi de trouver ce qui te convient, te correspond et répond à tes besoins. Tu peux même adapter les exercices si tu en as envie. Ne te pose pas de limite dans les mots que tu utilises. Et ne te prend pas la tête avec les tournures de phrase. Le but c’est que ça sorte et que tu évacues.

4 Commentaires

  1. BOURGA Mylène

    Ici j’écris aussi depuis toute jeune, j’ai une affinité particulière pour les jolis carnets. Alors au lieu de simplement les acheter et les collectionner sans rien en faire j’en ai plusieurs dans lesquels j’écris. Cependant je n’aime pas trop le principes de mettre des « règles » dans l’écriture. A mon sens la vraie thérapie (mais attention ce n’est là que mon opinion) c’est d’écrire tout ce qui nous vient par la tête vraiment pour la VIDER littéralement ! L’idéal étant même de le faire avec une musique (sans paroles ou alors pas en français) pour éviter à notre cerveau de divaguer. Et parfois quand on débute on a l’impression d’avoir 12 ans et demi mais il faut aussi se dire que c’est comme tout, à force, on devient meilleur, on diversifie les méthodes et le vocabulaire. Même moi quand j’arrête d’écrire pendant longtemps je me dis mon dieu j’ai tout perdu ! Mais non ça revient vite. C’est un peu comme le vélo une fois qu’on sait en faire même si on reste longtemps sans pratiquer ça revient super vite ! J’encourage tout le monde à faire ce type d’exercices ça aide vraiment surtout quand on ne souhaite pas se faire aider ou qu’on n’en a simplement pas les moyens.

    Réponse
    • Charlotte

      L’écriture expressive il n’y a rien de mieux ! Perso j’aime bien faire des exercices d’écritures quand je souhaite régler certaines problématiques en particulier. Par exemple, pour réussir à lâcher prise vis-à-vis du passé, écrire une lettre à cœur ouvert pour quelqu’un peut être libérateur. Après je pense que ça dépend de chacun et que chaque personne à ses préférences !

      Réponse
  2. Angélique

    Salut,
    Moi aussi j’écris tous les jours mais en mode « écriture automatique ».
    Quand je me relis un peu plus tard, ça me permet de réfléchir.
    A très bientôt

    Réponse
    • Charlotte

      Ecriture automatique dans le sens spirituel ? Dans le but de communiquer avec des esprits ?

      Réponse

Une réaction suite à cet article? Un avis? Un commentaire? Fais-moi part de tout ça en laissant un mot!