Coucou toi ! J’espère que tu vas bien ? Si tu me connais un peu, tu sais que pour moi l’organisation est devenue quelque chose d’important au quotidien. Je te parle souvent d’organisation, que ce soit sur le blog ou même sur instagram. Depuis que j’ai démarré mon bullet journal, je n’ai jamais accroché à d’autres outils d’organisations. Le bujo est pour sûr mon outil de prédilection et je prends plaisir à l’utiliser et à m’organiser. On peut dire que j’ai réellement commencé à utiliser cet outil en début d’année 2019. Je n’arrivais pas à combiner ma vie personnelle et professionnelle, je regardais souvent des vidéos youtube sur le bujo et j’adorais les regarder (j’aime toujours d’ailleurs). Ce sont en quelque sorte ces vidéos qui m’ont donné envie de choisir cet outil d’organisation. Dans cet article je vais te partager tout ce dont tu as à savoir si tu souhaites démarrer un bullet journal !

Comment démarrer un bullet journal ? À quel type de personne correspond cet outil ? Quels sont ses avantages et désavantages ? De quels matériels ai-je besoin ? Réponses à toutes ces questions à la suite.

Qui à inventer la méthode du bullet journal ?

Bien qu’on parle d’un outil d’organisation, pour son créateur c’est bien plus que ça. Cette méthode a été inventée par l’Américain Ryder Carroll. Son objectif ? Aider chaque personne à mener une vie intentionnelle, productive et significative comme il le dit lui-même sur son site.

Le bullet journal est un outil analogique, comme il le dit : « c’est une méthode analogique conçue pour l’ère numérique dans le but de combattre un manque de conscience de soi« . Cet outil permet en effet de garder une trace du passé, d’organiser le présent mais également de prévoir le futur. C’est un outil qui aide en quelque sorte à prendre conscience de ses actes, de ce que l’on fait au quotidien et des bénéfices qu’on souhaite en tirer dans le futur.

Pour qui ?

Le bullet journal peut convenir à tout le monde. De base le bullet journal n’est pas censé être un journal créatif et illustré. Tous les dessins et mises en pages que tu peux trouver ne sont pas nécessaires pour tenir un bujo. C’est avec le temps que les personnes ont commencé à en faire un carnet créatif et à ajouter des décors pour le rendre en quelque sorte plus agréable à utiliser. C’est bien souvent ce côté créatif qui bloque certaines personnes et qui font qu’ils ne le choisissent pas comme outil. Alors que de base le bujo est un carnet plutôt minimaliste qui va à l’essentiel.

Le bullet journal peut te convenir si tu es une personne créative et qui aime dessiner. Si c’est ton cas, tu prendras plaisir à créer et à mettre en page ton carnet ! C’est un outil qui pourrait également te correspondre si tu as du temps à consacrer pour sa conception. En effet c’est un outil qui demande tout de même du temps à se créer. Ce journal peut également te convenir si tu aimes utiliser un support papier. Si tu n’aimes pas dessiner ou si tu ne comptes pas donner énormément de temps à créer les pages, il peut tout de même te convenir en suivant le tuto de Ryder Carroll sur la méthode classique, une approche minimaliste :

Les avantages et désavantages du bujo

Depuis le temps que j’utilise le bullet journal, j’ai pu identifier ses points forts et ses points faibles. Ce point te permettra peut-être de t’orienter pour déterminer si le bujo est un outil qui pourrait te convenir ou non. Toutefois j’ai dû me creuser un peu la tête pour trouver des inconvénients de mon point de vue. N’hésite pas à partager en commentaire ton ressenti si tu as déjà testé ou si tu utilises un bullet journal.

Les avantages :

  • Liberté créative. Le bujo est un carnet vierge à complète et à créer de A à Z. Ce qui permet de faire ton carnet comme tu en as envie.
  • Pouvoir intégrer différents types de pages selon tes besoins. Ce qui est bien avec le bujo c’est que tu peux ajouter autant de page que tu veux en plus des pages classiques. C’est-à-dire que si tu veux ajouter une page pour gérer ton budget, tu peux. Si tu souhaites intégrer un tracker tu peux également.
  • Ajuster et améliorer la mise en page selon tes besoins. Pour chaque page, tu as l’avantage de pouvoir les faire selon tes besoins et ce qui te convient. Par exemple pour ma part mon bullet journal me permet également de pouvoir gérer et organiser mon blog. J’ai donc créé de toute pièce des pages pour organiser mon blog en fonction de ce que j’ai besoins et de mes attentes.
  • Avoir une trace du passé. L’un des avantages du bujo c’est d’avoir une trace écrite de ce qu’on a pu faire dans le passé. Ça m’arrive souvent de revenir sur d’anciennes pages pour chercher certaines informations ou même dans mes anciens carnets.
  • Pouvoir planifier le futur. Avec le bullet journal tu peux planifier le futur et organiser le présent. Ce qui est bien c’est qu’avec les futurs log (ta page vue annuelle), tu peux planifier et visualiser à l’avance ce qui t’attend. Ça peut t’aider à mieux préparer certains projets ou de mieux appréhender de futures situations.
  • Définir tes priorités. On connait tous ces to do liste à rallonge qui n’en finissent pas. Avec le bullet journal, il est plus simple de définir quelles sont tes priorités. Chaque jour tu sais ce que tu as à faire et grâce à la master liste tu peux les répartir sur le mois. Tu peux également mieux déterminer le temps dont tu auras besoin pour accomplir chaque tâche.
  • Pouvoir l’emporter avec toi. Un carnet en format A5 tient facilement dans un sac ce qui te permet de pouvoir le prendre avec toi partout où tu vas. Si tu l’utilises également pour ta vie professionnelle cela te permet d’avoir tout ce dont tu as besoin sous le coude.

Les désavantages :

  • Carnet vierge. Je mets ce point dans avantage et désavantage car tout dépend de ce que tu aimes. Si tu n’as pas énormément de temps à consacrer à ton organisation, le fait que le bujo soit à concevoir de A à Z peut-être considéré comme un désavantage pour toi.
  • Le temps. Bien sûr n’importe quel outil d’organisation demande du temps. Cependant le bullet journal surtout si tu souhaites le rendre créatif peut demander énormément de temps à sa création. Par exemple, quand je démarre un nouveau mois, cela peut me demander plus de 1 heure de mon temps pour simplement faire les pages.
  • Culpabiliser de ne pas l’avoir complété. Au début où j’utilisais le bujo il m’est arrivé à plusieurs reprises de culpabiliser quand je ne l’utilisais pas. Avec un peu de travail personnel et d’acceptation, désormais ça m’arrive moins souvent. En fait, utiliser un bullet journal c’est créer une nouvelle habitude. Apprendre à l’utiliser au quotidien et à l’adapter selon ses besoins. Quand on démarre on ajoute des pages dont on a pas vraiment besoin, mais on le fait par ce que les autres le font. C’est un outil que tu dois adapter à toi, si tu ne comptes pas te servir des tracker d’habitude par exemple, alors ne le fait pas. Tu gagnes du temps, tu ne culpabilises plus et tu ne te mets plus la pression de ne pas avoir coché les cases !

Comment se servir du bullet journal au quotidien ?

Comme je te disais s’organiser (avec n’importe quel outil) demande de créer de nouvelles habitudes. (À lire : comment intégrer de nouvelles habitudes). Par exemple, si tu es une personne très désordonnée et abonnée à la dernière minute, t’organiser ne sera pas simple au début. Pour ma part c’était typiquement mon cas. J’ai dû apprendre à adapter cet outil selon mes besoins et selon mes attentes et objectifs.

Si tu as lu mon article sur « 5 choses que je fais pour m’organiser au quotidien », le bullet journal s’utilise un peu comme une sorte de to do liste. J’utilise la master liste pour visualiser toutes les tâches à faire dans le mois. Je répartis ensuite au fil des semaines selon mes priorités les tâches sur les pages hebdomadaires. J’écris souvent les choses que je dois faire et ce qui me vient à l’esprit dans la master liste. Sur ma double page hebdomadaire, j’écris chaque jour les choses que j’ai à faire, les événements, choses importantes, les tâches, c’est sur cette page qu’il faut détailler et tout noter.

Matériels à avoir

Pour démarrer un bullet journal, pas besoin de beaucoup de matériel. Un carnet et un stylo suffisent amplement. En réalité tout dépend si tu souhaites avoir un carnet minimaliste ou alors décoré. Si tu souhaites ajouter des couleurs ou des dessins tu peux utiliser des feutres. Pour ma part j’utilise des crayola que j’ai acheté sur Amazon. Cela fait 6 mois que je les aie et ils fonctionnent encore très bien, la mine ne s’abîme pas. Côté stylo j’ai testé les faber castell en S, M, F et B. Ainsi que les micron en 6 tailles différentes. Bien entendu tout ce matériel est optionnel. Si tu préfères avoir un carnet minimaliste dans ce cas tu n’auras besoin de rien d’autre.

Quelles sont les pages essentielles du bullet journal ?

Le bullet journal se divise en quelque sorte en 3 parties : une vue annuelle, mensuelle et hebdomadaire.

Vue annuelle

Pour moi cette partie englobe toutes les pages qui correspondent à l’année en cours. On retrouve le calendrier annuel, les objectifs de l’année, les idées de projets ou encore une bucket liste. Pour ma part j’ai également intégré une page « book challenge« , « 2020 en quelques mots« , un stats tracker pour le blog, mon planning éditorial et mes idées d’articles. Tu n’es pas nécessairement obligée d’avoir toutes ces pages. Intègre celles dont tu sais que tu auras une utilité.

blog développement personnel - bullet journal

Vue mensuelle

Dans cette partie on retrouve une page calendrier du mois avec les objectifs et une master liste. Perso j’utilise également une double page pour mon budget et dépenses. J’ajoute souvent une page avec une citation qui m’inspire. Et j’intègre également une double page d’organisation pour le blog. L’objectif de cette partie est d’avoir une vue globale du mois en cours. Ça ne sert à rien de trop surcharger en information ces pages. Beaucoup de choses reviendront sur les pages hebdomadaires donc ça ne sert à rien de tout noter, il faut aller à l’essentiel.

blog développement personnel - bullet journal

Vue hebdomadaire

Ici il s’agit de la vue d’ensemble de ta semaine. Sur cette double page on retrouve le calendrier du mois, les objectifs de la semaine, une to do liste et une partie note ainsi que chaque jour de la semaine. C’est dans ces pages que tu dois tout noter et détaillé. Tu peux soit le faire sous forme de to do liste ou bien inscrire les horaires.

Idées de pages à intégrer dans ton bullet journal

Pour te donner un peu d’inspiration et te donner une idée de toutes les pages que tu peux intégrer dans ton bullet journal. Je ne les utilise pas toutes, celles que j’utilise ont été indiquées en gras dans les paragraphes précédents ! Je te donne simplement des idées et inspirations à toi de choisir celles qui t’intéressent.

  • Bucket liste (liste des envies à accomplir)
  • Master liste (to do liste géante qui sera ensuite répartie sur le mois)
  • Tracker challenge (par exemple se lancer un défi de lecture ou de sport)
  • Habbit tracker (ou suivi d’habitudes)
  • Mood tracker (suivi des humeurs)
  • Moodboard
  • 30 jours de gratitude
  • Gestion de budget et dépenses
  • Suivi des projets et objectifs
  • Citations, fables ou phrases inspirantes
  • Bilan trimestriel
  • Coller une photo de ton meilleur moment de l’année
  • Tes envies de voyages ou bilan de voyages
  • Une page note

À retenir

Pour trouver un outil d’organisation qui te correspond il faut en essayer des différents. Avant d’utiliser le bullet journal, j’avais essayé l’application numérique trello, ou encore simplement l’application note avec une to do liste. Il existe également les agendas classiques, les planer sous format classeur et rechargeable ainsi que d’autres applications numériques. Le bullet journal est un outil qui me correspond car j’aime prendre le temps à le faire, à dessiner et chercher des inspirations sur internet. J’apprécie utiliser cet outil au quotidien car il est flexible et me permet d’adapter et d’améliorer la mise en page selon ce que j’ai envie et dont j’ai besoin.

Être organisé est une compétence à développer et aussi une habitude à prendre. Quand tu n’as pas l’habitude d’utiliser un outil d’organisation, il te faudra du temps pour intégrer cette nouvelle tâche dans ton quotidien. Le bujo ne convient pas forcément à tout le monde mais est tout de même très adaptable. Quand on pense au bullet journal on s’imagine toute de suite les superbes mises en pages qu’on peut voir sur internet. Alors que je le rappelle de base le bullet journal est réellement minimaliste et très sobre. Pas de dessins ni de mise en page travaillée.

Souhaites-tu t’inscrire à la la liste des Navigateurs ? Cette liste représente la newsletter du blog. En t’inscrivant tu recevras une notification par mail lorsqu’un nouvel article est en ligne. De plus, en guise de bienvenue tu recevras une fiche d’exercice afin de travailler sur ta confiance en soi !

Quel est ton outil d’organisation au quotidien ? As-tu déjà testé le bullet journal ?