Comment booster sa visibilité sur Instagram? – Article invité

par Sep 8, 2021Marketing digital0 commentaires

Instagram est un réseau social que je ne pense pas avoir besoin de présenter! Créée en 2010 cette plateforme essentiellement basée sur le visuel à ses débuts, a été rachetée en 2012 par Facebook. Instagram est sûrement l’un des premiers réseaux sur lequel on pense à se positionner lorsqu’on souhaite développer son business en ligne. Avec plus de 1,3 milliard d’utilisateurs en 2021, tu as de fortes chances d’y retrouver ton client idéal !

Dans cet article, j’ai la chance et l’honneur d’avoir interviewé une pro et une experte dans le domaine pour nous parler d’Instagram ! C’est une première pour ce format de contenu. Elle va nous apporter tous les conseils et clés pour développer notre visibilité sur le réseau et enfin faire décoller notre compte!

Bien entendu, toutes les réponses ne viennent pas de moi, mais bien de l’invité (qui aura l’honneur de se présenter juste après). Cette interview à été réalisée en visio et j’ai pris soin de retranscrire tout ça en article de blog!

J’espère que ce nouveau format d’article te plaira. Je te laisse donc avec notre invité! 🤓

Réussir sur Instagram, vendre ses offres et développer sa visibilié

Alzahra coach et mentor Instagram, présentation de l’invité

Hellowww les ninjas (oups) !

C’est Alzahra, je suis donc une entrepreneure en ligne depuis 2018 après un parcours du combattant, 2 années de médecine, un diplôme d’ingénieur informatique, un stage de développement de jeux vidéo pour finalement me retrouver dans le digital depuis 3 ans !

Vous allez le voir j’en suis arrivée à être Coach & Mentor sur Instagram un peu par hasard ! Et pourtant je ne changerais ça pour rien au monde, rien ne me plaît plus que cette liberté ET cette chance de pouvoir accompagner des entrepreneurs à lancer et développer leur activité.

Je terminerais pour cette présentation par le petit terme qui fait rire mes coachés voilà, vous me trouverez surtout comme la “Mengator” sur Instagram, je vous laisse le loisir de trouver pourquoi (même si en tombant sur mon compte vous le trouverez rapidement !)

Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir coach Instagram?

Avant d’être coach et mentor, je faisais du CM Instagram pour d’autres entrepreneurs. J’aimais bien ce que je faisais! Mais bien souvent, le problème que je remarquais, c’est que lorsque les prestations se terminaient et que je n’étais plus là pour gérer leur compte Instagram, pour la plupart, ils finissaient par délaisser leur compte.

On travaillait donc pendant plusieurs mois sur leur stratégie et pour développer leur visibilité, les lancements, pour qu’au final, ils finissent par abandonner. Parce qu’ils n’avaient pas les clés, ni les ressources pour poursuivre l’évolution de leur compte!

Je me suis donc dit qu’en alliant du mentoring et du coaching instagram, j’aiderais ce client à développer sa stratégie et son compte. Cet accompagnement lui permettrait d’être complètement autonome par la suite.

Pour que le jour où ils n’auront plus de temps à consacrer à la gestion de leur compte, ils aient tous les éléments pour reconnaître un bon CM d’un mauvais. Et donc faire un meilleur choix pour leur business !

3 choses que tu as appris depuis tes débuts sur Instagram?

La première chose que j’ai apprise sur Instagram , c’est que ce n’était pas uniquement une plateforme visuelle dédiée aux photographes. En effet, on n’a pas besoin d’être photographe pour se positionner sur Instagram, et c’est une plateforme qui peut convenir à tous!

La seconde chose que j’ai apprise sur Instagram, c’est que c’est une plateforme où l’humain compte beaucoup. En effet, il ne s’agit pas que de créer et de partager du contenu pour développer son compte. Le contact avec les gens et discuter avec d’autres personnes en DM par exemple, est quelque chose de très important!

La troisième chose que je pourrais dire que j’ai appris, c’est qu’Instagram, c’est un peu notre Facebook d’hier. En effet, c’est le réseau social un peu « à la mode » et sur laquelle on va vraiment pouvoir créer et échanger.

Quelles sont les fausses croyances que tu entends le plus souvent au sujet d’Instagram?

Une fausse croyance que j’entends beaucoup sur Instagram, notamment avec mes coachés, c’est qu’il faut absolument se montrer pour réussir. C’est complètement faux et tu n’as pas besoin de montrer ton visage sur Instagram pour réussir à développer ton compte et à vendre tes offres ! Il y a des solutions pour se mettre en avant sans pour autant montrer son visage.

Une seconde fausse croyance que j’entends aussi souvent, c’est qu’il faut se montrer professionnel. Certes tu vas vendre tes offres, etc, mais on n’est pas sur Linkedin! Sur Instagram, comme ce que je disais un peu plus haut, ce qui compte c’est l’humain. Plus tu te montreras toi-même et telle que tu es, alors plus tu auras de chance pour toucher les gens et faire grossir ta communauté. 😉

Quelles sont selon toi les 3 erreurs les plus courantes quand on débute sur Instagram?

1. Ne pas utiliser toutes les fonctionnalités

La première erreur à mon sens, c’est de ne pas exploiter toutes les fonctionnalités disponibles sur Instagram. Que ce soit les stories, les différents formats de posts, les réels, les IGTV.

Il est quand même important de se diversifier et de tester les différents formats. Cela permet aussi de savoir ce qui te plaît et ce qui plaît le plus à ton audience.

2. Ne pas indiquer ton prénom

La seconde erreur que j’ai envie de mettre en avant, c’est de ne pas mettre son prénom dans sa biographie, ou juste dans son nom d’utilisateur.

S’il y a bien une chose qui me frustre lorsque j’échange avec une personne, c’est lorsque je n’ai pas le prénom de celle-ci 😅.

Par exemple lorsque tu rencontres une personne dans la vie, que tu veux créer du contact avec elle, la première chose que tu vas faire c’est de donner ton prénom. Et je crois qu’il n’y a rien de plus frustrant que de s’adresser à quelqu’un et qu’au bout de 10 audio, même après avoir cherché sur son profil, de ne pas connaître son prénom.

Pour moi c’est un peu la base et il est vraiment important qu’on puisse retrouver ton prénom quelque part.

3. S’auto-frustrer

La troisième erreur selon moi c’est de s’auto-frustrer.

Dans le sens où par exemple, tu es coach et tu suis 10 autres comptes de coachs sur le même thème que toi. Il est important de pas s’auto-frustrer en se disant « lui il fait comme ça et ça marche mieux que moi », « elle elle fait ça et elle a plus d’engagement », etc. Se comparer finalement.

Il est aussi important de comprendre pourquoi est-ce qu’on fait les choses. Avoir une trame et un plan c’est bien, mais comprendre pourquoi on fait les choses c’est encore mieux. Car c’est ce qui permet finalement de donner du sens à nos actions.

Bien souvent on nous dit qu’il faut faire ça ça et ça pour gagner en visibilité, mais on ne sait pas pourquoi on fait les choses. Du coup on applique pendant 1 semaine (pour être gentille) les bonnes pratiques, et ce qu’il faut faire pour gagner en visibilité, et au bout du compte on s’en rend compte qu’on n’obtient pas vraiment de résultats. Et c’est là que ça créé un sentiment de frustration.

C’est aussi pour ça que je fais du coaching, parce qu’il est important d’expliquer pourquoi on fait les choses. En quoi cela va nous aider à développer notre compte Instagram. Finalement on va se rendre compte que les bons conseils, même si on ne les applique pas forcément vont nous apporter autant de résultat. Parce qu’on est au clair et qu’on sait pourquoi on fait les choses.

On ne fait pas comme tout le monde, on fait les choses à notre sauce et surtout on sait pourquoi on le fait et pour moi c’est là que ça change tout dans une stratégie sur Instagram.

Comment se mettre en avant sur Instagram quand on est plutôt du genre timide?

Alors il est important de bien différencier timidité et introversion. Pour ma part je suis les deux, donc on va dire que j’ai un peu touché le « jackpot » quand je me suis lancée 😂.

Du coup ici je vais vraiment différencier les deux, dans le sens où l’introversion fait partie de ta personnalité. Ça bien souvent on ne peut pas te le retirer. Alors que la timidité on peut travailler dessus et faire en sorte de s’améliorer à ce niveau. On peut vraiment travailler sur sa timidité.

Sur Instagram avec la timidité on 3 choix :

• Je ne me montre pas

• Je me montre

• Je me montre peut-être

Quand on ne veut pas se montrer sur Instagram

Quand on ne veut pas se montrer, il est alors important de mettre en avant en stories, dans les posts, réels, message à la une, et également dans la biographie qui l’on EST à l’intérieur.

Il est important de mettre en avant son caractère et qui on est. Les gens on besoin de ça pour s’identifier à toi et aussi pour créer du lien.

Par exemple en photo de profil, plutôt que de mettre un logo, tu peux mettre un avatar comme moi j’ai fait sur mon compte. Tu n’es pas obligé de mettre ton visage.

Aussi ce qui peut être intéressant c’est de miser sur l’audio. À la fois dans les messages privés, mais aussi faire des posts et stories en voix off avec des visuels. Pour les réels c’est pareil, tu peux faire des visuels et mettre ta voix sans forcément te montrer.

Même dans tes échanges avec les autres, montrer qui tu es, ta personnalité et ton caractère, c’est vraiment très important. C’est par ces biais qu’on va s’identifier à toi et qu’on va choisir ou non de s’abonner et peut-être même vouloir travailler avec toi.

Tu peux aussi miser sur des stories engageantes. Avec des sondages, des questions. Finalement, inciter ton audience à entrer en contact avec toi, raconter des histoires sur soi, des stories time.

Quand on veut bien se montrer mais qu’on est timide

Quand on est timide mais qu’on veut bien se montrer, par exemple ce que je fais avec mes coachés, c’est de se donner des petits défis et objectifs. Ainsi commencer petit à petit et éviter de se braquer.

Par exemple on peut commencer par faire des petites stories en boomerang. Se dire qu’on va faire un petite storie très rapide et courte. Par exemple, on va parler de soi, ou juste dire bonjour en début de journée. Puis au fur et à mesure augmenter la difficulté en faisant des stories plus longues par exemple, faire des réels.

Ce qui est super important c’est d’éviter les « et si« . C’est vraiment ce qui va te tuer finalement et ce qui risque de te pousser à ne pas faire les choses.

D’autant plus quand on débute et qu’on a peu de visibilité, c’est un peu le moment de faire des tests et de se montrer. Parce qu’en soit, personne ne te voit vraiment. Personne n’ira commenter, donc c’est le moment de se tester et de sortir des sentiers battus. 🤗

Que penses-tu de l’avenir des réels sur Instagram? Comment bien les utiliser?

Les réels il faut savoir que c’est un peu la tendance du moment. En effet, Instagram met beaucoup en avant ce type de contenu et mise vachement dessus. C’est aussi en grande partie pour faire concurrence à la plateforme Tik-tok.

Il faut savoir qu’en ce moment aux États-Unis, Instagram songe à rémunérer les créateurs de contenus. Après à voir comment cela va évoluer et dans quel sens. Toutefois il est vrai que les réels sont vraiment les contenus phares d’Instagram en ce moment. C’est aussi dans la volonté d’Instagram de mettre en avant ces contenus.

Il faut également savoir qu’un réel à une durée de vie d’environ 2 à 3 semaines! Ce qui est vraiment énorme pour cette plateforme où en temps normal, la durée de vie des posts ne dépasse pas 2 jours.

Par où commencer avec les réels?

Pour commencer avec les réels ce que je recommande c’est dans un premier temps de regarder un peu ce qui se fait. De suivre les tendances.

En effet, avec les réels on trouve vraiment de tout et beaucoup de choses se font. Ainsi ça permet dans un second temps de savoir : qu’est-ce qui te convient et qu’est-ce que toi tu aimerais faire comme type de réels.

Par exemple les réels « danse » se font beaucoup, mais ce n’est peut-être pas quelque chose qui te correspond.

Par exemple, moi des fois en regardant des réels je me dis « ah ouais je pourrais réutiliser cette musique et faire ça ». Ce que je recommande vraiment c’est de rester spontané. C’est vraiment un format où on ne va pas faire un plan exact de ce qu’on veut parler, avec un texte, etc. Même si c’est possible de le faire.

Pour ma part, bien souvent j’entends une musique qui me plaît et c’est à ce moment-là qu’une idée me vient. Je me dis je pourrais parler de ça et faire ça. Bien sûr en prenant en compte le rythme de la musique et les temps.

Est-ce que les hashtags fonctionnent toujours autant?

Alors c’est une très bonne question et c’est souvent un débat que j’ai avec d’autres CM et coach. Il faut savoir que les hashtags ont beaucoup changé contrairement à il y a quelques années.

Ce qu’il faut savoir avec les hashtags, c’est que, pour qu’une personne tombe sur ton post par le biais d’un hashtags, il faut soit que celle-ci soit abonné au hashtags en question.

Dans ce cas-là, il faut scroller un moment avant de tomber sur un post hashtags dans ton fils d’actualité. Pour ma part bien souvent je dois scroller un certain moment, (presque 20 posts), avant de tomber sur un post où je suis abonné au hashtags.

La seconde option c’est que la personne effectue une recherche directement. Au moment où elle va effectuer sa recherche, elle va scroller un certain temps pour trouver l’information qu’elle cherche. Parce que bien souvent elle cherche quelque chose en particulier.

Donc parmi tout le contenu partagé sur ce hashtags, il y a tout de même peu de chances qu’elle tombe sur ton post. Surtout que maintenant on est confronté à une infobésité où vraiment on peut trouver de tout.

À L’avenir peut-être que les hashtags auront sûrement une fonctionnalité plus de référencement. Mais de nos jours, miser sur une stratégie d’hashtags n’est pas le plus pertinent.

En tout cas pour un ratio effort et résultat, les bénéfices des hashtags sont minimes. Je ne recommande donc pas de miser sur les hashtags. Ou tout du moins de passer des heures pour une recherche des meilleurs hashtags à utiliser quand on débute sur Instagram.

Quels sont tes conseils pour vendre ses offres sur Instagram?

Alors ça c’est bien souvent l’une des premières questions qu’on me pose, ou la raison pour laquelle on vient vers moi en coaching. 😅

Pour vendre ses offres il y a plusieurs choses déjà à comprendre, et aussi certaines croyances à mettre de côté.

Tout d’abord vendre c’est aussi ne pas vendre. Et ça une fois qu’on le comprend ça aide beaucoup.

Ensuite ce qu’il faut comprendre c’est que vendre c’est aider. Si tu ne vends pas ton offre, c’est que d’un côté ton offre n’aide pas, ou ne correspond pas au besoin et à l’attente de ton client.

Pour vendre une offre sur Instagram ce qui est donc important, dans un premier temps c’est d’apprendre à vendre. On ne naît pas en sachant vendre et c’est un premier point sur lequel travailler.

Ensuite la seconde étape c’est de définir ou de redéfinir ton offre si celle-ci ne se vend pas. En effet, pour ton offre, tu dois répondre à un besoin, apporter une transformation, expliquer à ton audience qu’est-ce que cela va lui apporter et en quoi tu vas l’aider.

Expliquer tout le détail de ton offre et tout ce que vous allez voir n’est pas vraiment la priorité. Ce qu’il faut c’est que celui-ci reconnaisse un besoin.

Ensuite pour vendre ton offre il faut forcément en parler. Pour cela ça peut être par le biais de stories. Où tu vas expliquer ton offre, qu’est-ce qu’il va retrouver, la transformation et mettre en avant le besoin. Par les stories, il s’agit vraiment d’expliquer ton offre. Mettre en place des FAQ à propos de celle-ci. Ou alors inviter ton audience à venir en MP pour en parler plus en détail. Par exemple tu peux mettre un lien dans ta bio vers un appel découverte.

Ensuite tu peux aussi le faire en créant des posts. Sauf que là il ne s’agit pas vraiment de parler de ton offre à proprement parler. Il s’agit plutôt de créer un déclic chez ton audience, de lui faire remarquer son besoin. Pour cela à la fin de ton post, tu peux l’inviter à t’envoyer un message en privé et à en discuter avec toi.

Ce qui est important de savoir c’est que dans 90% du temps, tu vas devoir échanger avec la personne. Peut-être même parfois discuter à plusieurs reprises avec celle-ci en répondant à ses questions et à ses doutes.

Il est aussi important d’aller directement parler avec ton audience. Créer du contact et de l’échange. Il ne s’agit pas de poster tes offres comme ça et c’est tout. Il faut inciter ton audience à parler avec toi et à répondre à ses questions.

3 clés pour toi à mettre en place dès aujourd’hui pour développer sa visibilité sur Instagram?

Ces 3 clés sont liées, et assemblées, vont vraiment te permettre de créer une bonne stratégie. Ces 3 étapes ne vont pas les unes sans les autres.

1. Travailler les fondations de ton compte

Ton compte c’est en quelque sorte ta vitrine. Cela comprend : ta photo de profil (donc on évite le logo), une biographie, des stories à la une.

Ça permet vraiment pour un utilisateur qui te découvre d’en savoir déjà pas mal sur toi. Parce qu’imaginons tu entres en contact avec une personne sur Instagram, ou celle-ci découvre un de tes posts, son premier reflexe va être de cliquer sur ton profil pour voir un peu ce que tu fais.

La description et les stories à la une permettent déjà d’avoir un premier aperçu de ce que tu fais et de ce que tu partages sur ton compte. C‘est un peu ta carte de visite.

Tout ça est donc vraiment à soigner et à mettre en place dès le début.

2. Échanger avec ton audience

La seconde chose c’est ÉCHANGER. L’échange est vraiment important sur Instagram et c’est aussi finalement ce qui va te permettre de gagner en visibilité et de vendre tes offres.

Ce point est lié au suivant. Parce que si tu partages régulièrement du contenu, mais que tu ne vas jamais au contact de ton audience, eh bien finalement ce que tu fais ne va pas servir à grand-chose.

Parce que bien souvent les gens ne vont pas venir vers toi. Et finalement c’est aussi ce dont ils ont besoin et ce qu’ils cherchent. Tu peux inciter à venir te contacter et à échanger avec toi. Cependant, il est aussi important que tu prennes les devants et que tu ailles au contact de ton audience.

Aller leur parler en DM, identifier leurs problèmes et besoins et mettre en avant ce en quoi tu peux les aider.

3. Produire du contenu

La troisième étape va donc être de produire du contenu sur ton compte. En effet, si tu as travaillé sur tes fondations, que tu vas au contact de ton audience mais que tu ne produis pas de contenu, finalement ils vont se demander en quoi tu peux les aider et ce que tu fais vraiment.

Lorsque tu as établi les deux premières étapes et que tu produis du contenu utile pour ton audience, c’est là que tu vas susciter l’intérêt et que tu vas aussi commencer à gagner en visibilité.

0 commentaires

Une réaction suite à cet article? Fais-moi part de tout ça en laissant un mot!