Salut matelot!

Dans mon article sur la confiance en soi, j’avais abordé avec toi 5 façons de pouvoir la booster au quotidien. On le sait, avoir confiance en soi dans la vie est important. Avoir des techniques et conseils pour apprendre à développer sa confiance c’est bien, mais ça ne marche pas toujours. Simplement car pour certaines personnes, il y a des blessures plus profondes qui demande beaucoup plus de travail.

Dans cet article je voulais partager avec toi 5 freins à la confiance en soi. Déceler ces petits éléments qui ruinent ton estime de soi te permettra par la suite de pouvoir apporter des changements. Par conséquent, pouvoir améliorer ta confiance en soi.

Lors de cet article, lorsque tu te rends compte que tu es touché par certains freins, note-les. Ainsi, en complément de cet article, tu pourras télécharger ta fiche qui t’aidera à éliminer ces freins.

Le dénigrement

Tu te doutais bien le retrouver ici celui-là! Pour cause, le dénigrement est la meilleure solution pour entretenir une faible estime de soi.

Le dénigrement c’est nier la qualité de quelqu’un ou de quelque chose. C’est lorsque tu te répète en permanence ce type de réflexions:

  •  » je ne pourrais jamais réussir ça »
  •  » je suis vraiment nul « 
  •  » je ne suis pas capable de faire tel ou telle chose »
  •  » je n’y arriverais pas, je n’y suis jamais arrivée, je ne vois pas pourquoi ça changerait aujourd’hui  » (ma favorite)
  •  » je ressemble à rien « 
  •  » je ressemble à un … « 
  •  » je ne suis pas jolie « 

Je pourrais continuer cette liste mais elle serait interminable. Une chose qu’on m’a dite un jour et que j’aime dire à présent :  » Accepterais-tu toutes les remarques désobligeantes que tu te fais mais venant de quelqu’un d’autre? ».

Je peux t’assurer que cette question à fait écho en moi. Pourquoi je m’autorise autant de méchanceté envers moi-même?

Traites toi comme si que tu étais la prunelle de tes yeux. Considère toi comme tout autre individu : avec respect, amour et bienveillance.

Sous estimer tes capacités

Ce frein entraîne bien souvent le précédent. Tu sous-estime tous le temps tes capacités. Même si au fond de toi tu sais que tu es capable, tu nies et tu te mens à toi-même.

Imagines toi une journée entière avec une personne qui te chuchote sans cesse : « laisse tomber tu n’es pas capable de le faire ». Je pense que comme moi, tu risques de criser au bout de quelques heures. Ce qui est normal dans ce cas, mais qui ne l’est pas quand cela vient de toi.

Serte, il y a forcément des domaines dans lesquels on est mauvais. Cependant on a tous des domaines dans lesquels on est doué. Et c’est dans ces activités que tu dois investir ton temps.

Te définir par tes échecs

On a tous fait des erreurs dans notre vie. Comme ça arrive à tout le monde de ne pas réussir. Peu importe les raisons ou les causes, ça te reste en mémoire et tu n’arrives pas à en tirer des leçons.

Dès que tu rencontres une situation qui te faire revivre ce sentiment d’échec, tu te braques. Tu n’as pas envie de te confronter à ces situations alors tu esquives et tu te défiles.

C’est bateau ce que je vais te dire, mais on apprend de chaque erreurs qu’on commet. Sans erreur tu n’avances pas, tu n’apprends pas et tu n’évolues pas. Tu as besoins d’échouer pour t’améliorer.

 » L’échec c’est la chance de pouvoir recommencer mais autrement. « 

De même que tes erreurs ne doivent pas définir tes capacités ou encore l’estime que tu as de toi. Il y a toujours du bons à tirer de tout.

Tu te focalises sur le jugement des autres

Dans la construction de l’identité de tout individu, l’environnement social est un premier facteur. Dès la naissance on a besoins des autres pour grandir, évoluer et apprendre. Ce sont eux qui nous éduque aux règles du groupe.

Lorsqu’on grandit, la place des parents est toujours importante. Cependant on est influencé par d’autres relations, comme les amis et connaissances. C’est lors de l’étape d’individuation que le jugement des autres peut poser problèmes.

Soit, on a besoin des autres pour notre bien-être. On leurs demande souvent leurs avis et conseils. Cependant, il est important de garder à l’esprit que l’avis ou le jugement des autres ne doivent pas impacter ta personnalité.

Si les autres te disent que c’est une mauvaise idée mais que tu sais que cela est bon pour toi, alors il faut passer outre les remarques. Que ce soit dans tes projets, ton style vestimentaire ou dans n’importe quel domaine. Pends uniquement en compte les remarques constructives.

Tu rencontreras des personnes qui ne voudront que te mettre des bâtons dans les roues. Par jalousie, envie ou simplement par méchanceté. C’est ce genre de personnes que tu dois éviter et éloigner de ta vie.

Faire passer les besoins des autres avant les tiens

Sur le coup faire passer les besoins des autres avant les tiens ne fait pas trop de mal. Tu te dis que tu fais plaisirs à l’autre c’est déjà ça, tu peux bien faire l’effort de temps en temps.

Le problème c’est quand ça devient une habitude. Dès que tu veux faire quelque chose mais que l’autre veux autre chose, tu cèdes en permanence, même quand ça ne te fais pas plaisir.

Sur le long terme, ne pas exprimer et satisfaire tes besoins est fatal. En réalité tu n’impose pas ta personnalité. Tu ne dis pas « non » quand tu n’en as pas envie. Cela à un gros impact sur ta confiance et ton estime de soi.

Tu peux faire des efforts de temps en temps. Cependant il faut tout de même que ça soit par plaisir. Cela ne doit pas aller à l’encontre de tes valeurs et principes. Bien-sûr il existe des situations où tu n’as pas le choix, apprend à bien différencier ces deux points.

confiance en soi freins

Deviens un navigateur en t’inscrivant à la liste! En cadeau de bienvenue reçois 4 exercices pour développer ta confiance en soi. Une fois les freins éliminer tu pourras tout affronter!

Te sens-tu touché par ces freins? Arrives-tu à les surmonter?