10 conseils d’entrepreneurs pour enfin oser se lancer !

par | 2 Fév 2022 | Entrepreneuriat | 0 commentaires

⚡ La liste d’attente pour le programme Destination Pinterest est ouverte ! Découvre ça tout de suite ! En savoir plus.

Oser se lancer dans l’entreprenariat et créer son entreprise, c’est un sacré pas ! Créer son entreprise n’est pas de tout repos, et oser le faire demande de se confronter à ses propres peurs et blocages. Sur la chaîne YouTube du blog, j’ai lancé fin octobre 2021 une série que j’ai appelé : parcours d’entrepreneurs. 🚀

Dans ces épisodes, chaque lundi, un nouvel entrepreneur vient nous parler de son parcours, de son activité, de ses doutes, peurs, réussites et échecs. Ils nous partagent aussi plein de bons conseils pour développer notre business en ligne selon leur domaine d’activité. À chaque fin d’épisode, je leur demande ce qu’ils aimeraient dire à l’audience qui regarde la vidéo et qui souhaite se lancer dans l’entreprenariat. Leurs petits mots sont toujours pleins de bienveillance, de motivation et d’énergies positives.

Aujourd’hui dans cet article, j’ai retranscrit ces mots de la fin des 10 premiers épisodes de ces séries. De quoi peut-être te rebooster et te motiver si tu as envie de lancer ton entreprise, mais que tu n’oses pas ! Tu retrouveras à chaque passage le lien vers l’interview associée si tu as envie d’écouter l’échange dans sa totalité. 😊

10 messages d'entrepreneurs à lire si tu hésites encore à te lancer dans l'entreprenariat

Aurélie, organisation et charge mentale

Ce que j’aimerais dire à toutes les femmes qui ont dû mal avec leur santé mentale, c’est qu’elles ont le droit d’hurler et de dire j’en ai marre ! Et si vraiment ça devient trop difficile, n’hésitez pas à vous faire épauler et le dire et à en parler. Peu importe à qui. Dites-le, partagez-le. Aujourd’hui, c’est vraiment ça mon fil conducteur, dédramatiser la santé mentale. Donc oui mesdames, vous avez le droit de dire : “j’en ai marre !”.

Séverine, marketing humaniste

J’ai envie de dire aux gens : “Croyez en vous”. Si vous ne le faites pas, personne ne le fera pour vous. Autorisez-vous à être authentique. Ne vous dites pas que vous n’êtes pas assez ou trop. Soyez vous-mêmes. En étant soi-même, on attire toujours les gens qui résonne le plus avec nous. Ce travail d’acceptation, c’est ça qui va vous permettre d’être serein dans l’entreprenariat. Parce que vous serez toujours alignée avec vos valeurs. Faites le tri dans tout ce que vous entendez, et posez-vous la question de si ce que vous lisez à vraiment de l’importance pour vous dans votre secteur d’activité. Faites la part des choses. Apprenez à peser les pour et les contres. À ne pas tout prendre pour argent comptant, et gardez un esprit critique sur tout. Et votre indépendance d’esprit surtout !

Jeanne, assistante virtuelle

Pour ceux qui aimeraient se lancer et qui n’osent pas, franchement, lancez-vous et allez-y ! Vous ne perdrez rien et vous serez trop content de l’avoir fait. Je veux dire qu’on a toute la vie et c’est précieux. Donc faites ce que vous aimez, ce qui vous fait vibrer et ne vous enfermez pas dans quelque chose qui ne vous convient pas. Après, je sais qu’il y a d’autres facteurs qui peuvent vous en empêcher, mais en tout cas lancez-vous et bon courage :rire:

Madlyn, rédactrice web SEO spécialisée dans le zéro déchet

Je dirais tout simplement que si elles ont envie de se lancer dans l’auto entreprise et qu’elles n’osent pas : lancez-vous ! Parce que c’est carrément une aventure trop cool et je me dis que de toute façon, il faut calculer les risques. Qu’est-ce que vous avez vraiment à perdre. Au pire, ça ne marche pas ? Ça ne marche pas, vous faites un passage à l’Urssaf “coucou, je ferme mon entreprise” et voilà. Mais au moins, vous aurez forcément appris quelque chose et c’est tellement enrichissant de travailler pour soi. Tellement enrichissant d’avoir son propre business, c’est tellement cool comme sensation franchement que moi, je pense que ça peut être accessible à tous. Heureusement, malheureusement, la pandémie a pu nous le montrer aussi, puisqu’il y a beaucoup de personnes qui se sont lancées. Moi au début, j’ai carrément flippé ! Mais je me suis dit, soit je me lance et ça marche pas et dans ce cas-là, j’arrête et je passe à autre chose. Si je ne me lance jamais ça va rester dans un coin de ma tête et je vais toujours me dire “et si, et si”. Et au final, je vais peut-être regretter de ne pas l’avoir fait. Alors essayez !

Marie, guide holistique

Je dirais pour toutes celles et ceux qui veulent se lancer dans l’entreprenariat, de prendre le temps. De ne pas aller (je dis ça parce que je l’ai fait), de vouloir la réussite facile et rapide. De vouloir chercher la solution miracle. De s’écouter, de surtout s’écouter. Et même si par exemple il y a 10 millions de personnes qui ont eu la même idée que vous, de quand même se lancer et de ne pas se dire “ah bah non, c’est déjà fait”. Ce n’est pas grave. Si ça te fait kiffer fait ! S’écouter vraiment et aussi de s’entourer d’autres entrepreneurs, ça peut aider à expliquer les galères qu’on peut rencontrer. Parce que oui, on a des galères et ce n’est pas toujours facile et il ne faut pas se fier à ce qu’on voit sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux, c’est tout beau tout rose, mais je peux vous assurer que derrière ce n’est pas toujours le cas. Donc ce que je dirais : s’écouter et se lancer.

Cindy, communication digitale

Je vais rebondir sur les conseils qu’on a déjà pu donner (au cours de l’interview), pour le coup ça va peut-être faire bateau de dire ça, mais moi par exemple j’ai eu beaucoup d’angoisses, de stress, de peurs par rapport au fait de se lancer dans l’entreprenariat. Et aujourd’hui, je peux vraiment l’affirmer parce que c’est en route et que c’est en bonne voie, mais je pense qu’on soit débutant ou même avancé, qu’il ne faut jamais regarder en arrière en se disant “et si j’avais dû faire autre chose”, “et si j’avais fait autre chose”. Pour moi se lancer dans l’entreprenariat, c’est se lancer dans une aventure qui est inexplicable pour ceux qui sont dedans. Moi, je sais que je parle en ce moment avec beaucoup de personnes qui sont en plein lancement, qui vont se lancer, qui sont en pleine effervescence et je trouve ça trop cool ! Mais de ne jamais regarder en arrière en se disant “ola si j’étais resté dans le salariat et tout je ne me sens pas en sécurité ça me fait peur ». Franchement, lancez-vous, ne vous dites pas que vous n’êtes pas capable, que vous n’êtes pas assez compétent. Pour moi, on a tous à apporter. Autant, je suis très dans la polyvalence dans la com digitale, et pourtant, j’ai encore beaucoup à apprendre dans ce métier. Et ses compétences, on les développe aussi avec le temps. Au fil de nos missions. Et je ne veux vraiment pas qu’il y ait des personnes qui passent à côté de l’opportunité de faire des choses qu’ils ont envie de faire ! Si vous devez vous lancez, lancez vous et ne doutez pas de ce que vous êtes capable de faire. Pour mon moi, il y a quelque temps, je lui dirais :  “pourquoi tu as attendu autant de temps pour te lancer ?”.

Damien, expert en vente sur Instagram

Si je devais donner un conseil aux personnes qui souhaitent se lancer : faites-le. C’est un conseil un peu bateau, mais faites-le, lancez-vous, ayez l’audace de vous lancer pour le coup et savourez le processus. Peut-être que vous n’aurez pas de résultat pendant un certain moment. Mais formez-vous, continuez, persévérez et passez à l’action ! C’est clairement le seul moyen aujourd’hui d’avoir du résultat. On a tous envie de se lancer et d’avoir du résultat directement, et c’est ok. Mais ça ne se passe pas comme ça malheureusement. Il faut savoir prendre des coups. Donc lancez-vous.

Haude, coach en organisation et productivité

J’ai envie de dire deux choses. Tout est possible ! Et ça va aller ! Même si là, c’est difficile, même si là, vous n’avez pas envie de faire les choses, il n’y a pas la motivation, vous en êtes à être frustré, stressé, à être en larmes, ça va aller. Genre vraiment ça va aller et dans la vie tout est possible, on peut faire tout ce qu’on veut. Il suffit de, comme ce concept des 10 000 heures, si demain, je veux faire du piano, je fais 10 000 heures et normalement, j’attendrais l’excellence et je serais une très bonne pianiste. En fait, ça marche comme ça dans tout. Si on fait un certain nombre d’heures (pas forcément 10 000) sur un domaine en particulier, on va devenir une experte. On va devenir quelqu’un qui aura des qualifications. Donc, vraiment, ça va aller et tout est possible, pour moi, j’aurais aimé qu’on me dise ça. Je me le disais à moi-même parce que je suis très optimiste, mais s’il y avait d’autres personnes autour de moi qui auraient pu me le dire ça m’aurait aidé. Que ce n’était pas grave si j’étais au fond de trou, que t’a l’impression que t’es une merde, que tout le monde est en train de réussir sur Instagram (même si c’est faux) et ça va aller en fait. On travaille vraiment sous forme de cycle quand on est entrepreneur. Donc quand ça va, ça va très bien, mais quand ça va mal, ça va très mal et c’est un peu comme une rupture, c’est qu’à la fin, tu finis toujours par t’en remettre. Et c’est hyper important pour moi d’en avoir conscience quand tu te lances tout seul.

Johanna, communication à 360°

Croyez en vous. Parce que si vous ne croyez pas en vous, personne ne va le faire. Vous êtes votre première source de motivation. Si vous avez envie de vous lancer faites-le ! Si vous êtes déjà lancé, faites tout pour atteindre vos objectifs et surtout n’ayez pas peur de viser la Lune. Il ne faut pas avoir peur de rêver grand, il ne faut pas se brider, on n’est pas là pour ça. Et vraiment allez au bout des choses, allez au bout de votre créativité.

Anaïs, créatrice de bijoux personnalisés

J’aimerais leur dire qu’il faut vraiment avoir confiance en soi. De ne pas baisser les bras au moindre petit grain de sable qui vient s’incruster dans notre activité. Se laisser aller. Il y a des personnes bienveillantes et malheureusement des personnes malveillantes, mais il ne faut vraiment pas baisser les bras ! Je pense que c’est vraiment le mot que j’aimerais leur dire : ayez confiance en vous et ne baisser surtout pas les bras, parce que c’est vraiment une expérience très très très enrichissante, et que vous allez en sortir plus que grandit et épanoui surtout.

Les mots motivants de ces 10 entrepreneurs

Je pense que s’il y a bien 2 mots à retenir de l’ensemble de ces interviews, c’est : lance-toi !

Voici ce que moi j’ai personnellement envie de te dire :

Comme ces entrepreneurs, je suis également passé par là et je dirais la même chose qu’eux. Ce n’est pas facile d’affronter ses peurs et d’oser passer à l’action. Se lancer dans l’entreprenariat n’est pas une démarche anodine. Créer et développer une entreprise demande du temps, de l’effort, de l’énergie et aussi beaucoup de persévérance. Ton entreprise risque de ne pas marcher dès ses débuts, et c’est ok. Peut-être que tu mettras du temps au début. Bloqué par tes peurs, un manque de confiance et d’estime de soi. Pour ma part, c’était mon cas. Je me mettais moi-même des barrières et des blocages dans mon entreprise. Lorsque j’ai compris, que c’était moi qui m’empêchais de réussir, j’ai enfin commencé à trouver en clarté et à trouver mes premiers clients. Je devenais une alliée pour mon entreprise plutôt qu’un problème. Crois en toi, en ton potentiel, tes capacités et ton pouvoir. Tu en es capable, comme tous les autres entrepreneurs ! Et tu vas réussir !

10 conseils d'entrepreneurs pour enfin oser se lancer à son compte

Un avis ? Un retour à me faire sur cet article ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

D’autres articles qui pourraient t’intéresser